(Calgary) Canadian Natural Resources a affiché jeudi un bénéfice du premier trimestre de 961 millions, en hausse de 65 % par rapport à celui de 583 millions réalisé à même période l’an dernier, ce que l’entreprise a notamment attribué à la réduction de production pétrolière imposée par le gouvernement albertain.

La Presse canadienne

Le producteur de sables bitumineux a précisé que son bénéfice par action avait atteint 80 cents pour le trimestre clos le 31 mars, ce qui se comparait à un profit de 47 cents par action pour la même période l’an dernier.

Les revenus ont totalisé près de 5,25 milliards, un chiffre d’affaires en baisse par rapport à celui de 5,47 milliards du premier trimestre de 2018.

La production quotidienne a atteint l’équivalent de 1 035 212 barils de pétrole, ce qui était inférieur à celle de 1 123 546 barils du même trimestre un an plus tôt.

Sur une base ajustée, Canadian Natural a fait état d’un bénéfice par action de 70 cents, en regard de celui de 71 cents de l’an dernier.

Les analystes s’attendaient en moyenne à un profit par action de 51 cents et à des revenus de 5,25 milliards, selon les prévisions recueillies par Thomson Reuters Eikon.