(Winnipeg) Great-West Lifeco a affiché jeudi un bénéfice du premier trimestre en baisse par rapport à l’an dernier, miné notamment par une hausse de l’impôt sur le résultat, une baisse des honoraires nets au Canada et aux États-Unis et des résultats défavorables en ce qui a trait aux réclamations en Europe.

La Presse canadienne

L’assureur a engrangé un bénéfice de 657 millions, ou 67 cents par action, pour le premier trimestre de son exercice 2019.

En comparaison, il avait réalisé un profit de 731 millions, ou 74 cents par action, lors de la même période l’an dernier.

Selon le chef de la direction de Great-West, Paul Mahon, la croissance des ventes a été vigoureuse et les données fondamentales de l’entreprise sont demeurées solides, malgré le recul du résultat trimestriel.

Le mois dernier, Great-West a annoncé que ses trois marques d’assurances au Canada seraient regroupées sous une seule bannière, soit Canada vie.

En outre, la Great-West, la London Life, la Canada-Vie et leurs sociétés de portefeuille — la Corporation financière Canada-Vie et le Groupe d’assurances London —, ont entamé un processus qui mènera à une fusion officielle en une seule compagnie, la Compagnie d’assurance du Canada sur la vie.

Entreprise dans cette dépêche : (TSX : GWO)