DavidsTea a enregistré une baisse de ses ventes au cours de son dernier trimestre, mais a tout de même annoncé son intention de développer ses ventes en gros.

Aleksandra Sagan La Presse canadienne

Le président et chef de la direction par intérim, Herschel Segal, a admis jeudi lors d’une conférence téléphonique que les résultats n’étaient pas à la hauteur de ses attentes.

Il a toutefois assuré que l’entreprise faisait des progrès dans certains domaines.

Les ventes ont baissé de 4,1 %, pour se chiffrer à 83,1 millions, lors du trimestre prenant fin le 2 février. Le chiffre d’affaires de boutiques comparables a quant à lui diminué de 1,6 %.

La perte nette de la société s’est établie à 13,3 millions, soit 51 cents par action diluée, contre 16,1 millions, ou 62 cents par action, au même trimestre de l’année précédente.

Le bénéfice net ajusté a été de 6,4 millions, ou 25 cents par action, comparativement à 9,7 millions, ou 37 cents par action, l’année précédente.

Le détaillant de Montréal a vu ses ventes du commerce électronique et de gros progresser de 20,2 %, ou 2,5 millions, au cours du trimestre.

L’entreprise explique cette hausse par la plus grande fréquentation de son site web au Canada et aux États-Unis, et par l’apparition des thés DavidsTea dans certaines succursales de Loblaw.

DavidsTea a annoncé son intention d’élargir cet arrangement avec Loblaw et de vendre ses thés dans plus de 1500 succursales à partir de cet automne.

L’entreprise a aussi l’intention d’accroître la notoriété de sa marque auprès des hommes, a déclaré Frank Zitella. DavidsTea a annoncé jeudi que M. Zitella avait été promu au poste de directeur de l’exploitation, mais il conservera également les responsabilités du directeur des finances.

Actuellement, les femmes représentent plus de 80 % des ventes totales de l’entreprise, a-t-il déclaré. DavidsTea va donc commencer à promouvoir son thé et ses autres produits lors d’événements importants pour la population masculine dans les mois à venir, a indiqué M. Zitella.