(Yamachiche) La nouvelle usine d’abattage et de découpe de porcs d’Olymel qui prévoit employer 1000 personnes à Yamachiche, à l’ouest de Trois-Rivières, est sur le point d’entrer en opération.

La Presse canadienne

Les 351 employés de Lucyporc rejoignent mardi les 556 personnes de l’usine Atrahan, d’Olymel, plus de deux ans et demi après l’annonce d’un partenariat d’affaires conclu entre Olymel et Groupe Robitaille, propriétaire de Lucyporc.

L’usine de Lucyporc établie sur le chemin du Canton Sud à Yamachiche depuis 2000 cessera toutes ses activités vendredi prochain.

Les travaux qui ont permis de doubler la superficie de l’usine de transformation de porc d’Olymel sur le chemin des Acadiens, qui passe à plus de 21 700 mètres carrés, de même que sa modernisation, ont nécessité un investissement de plus de 120 millions selon la compagnie.

Dans un communiqué, Olymel ajoute que ce projet a aussi permis la création de plus de 300 nouveaux emplois. L’entreprise entreprend dès mardi l’accroissement de ses activités sur la base de deux quarts de travail en permettant aux employés regroupés de se familiariser avec le nouvel établissement.

En plus de réaliser la fusion des listes d’ancienneté de Lucyporc et d’Olymel, l’employeur et le syndicat des Travailleurs unis de l’alimentation et du commerce (TUAC) ont conclu pour l’usine de la Mauricie un contrat de travail qui viendra à échéance en 2029.

Selon Olymel, la capacité d’abattage passera grâce à la nouvelle usine de 18 000 à 40 000 porcs par semaine semaine ; 60 % du volume de la production sera destiné à l’exportation dans 50 pays.