General Motors a généré un profit en hausse de 44 % au deuxième trimestre, à 2,39 milliards $ US ou 1,66 $ US par action.

ASSOCIATED PRESS

Le constructeur automobile américain avait encaissé une perte au même moment l'an dernier, en marge de la vente de sa filiale européenne Opel.

Son bénéfice ajusté s'est chiffré à 1,81 $ US par action, tandis que les analystes interrogés par FactSet attendaient un résultat de 1,78 $ US par action.

Les revenus trimestriels de GM sont demeurés stables à 36,76 milliards $ US, ce qui correspond aux attentes de Wall Street.

Évoquant la guerre commerciale entre les États-Unis et des partenaires comme le Canada et l'Union européenne, et son impact sur le coût de produits comme l'acier et l'aluminium, GM a abaissé à 5,14 $ US par action ses prédictions de profits pour l'exercice 2018, comparativement à 6 $ US précédemment. Wall Street prédisait 6,42 $ US par action.