• Accueil > 
  • Affaires > 
  • Entreprises 
  • > Boralex acquiert des participations dans 5 parcs éoliens québécois pour 215 millions 
Source ID:; App Source:

Boralex acquiert des participations dans 5 parcs éoliens québécois pour 215 millions

Le président et chef de la direction de... (Photo André Pichette, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Le président et chef de la direction de Boralex, Patrick Lemaire, lors de l'assembée annuelle et extraordinaire de Boralex, en mai dernier.

Photo André Pichette, ARCHIVES LA PRESSE

Dossiers >

Énergies vertes

Environnement

Énergies vertes

Découvrez des sources d'énergies vertes. »

La Presse Canadienne
Montréal

Boralex a annoncé mercredi s'être entendue avec Invenergy Renewables pour racheter ses participations dans cinq parcs éoliens du Québec totalisant 201 mégawatts de puissance installée nette, en échange de 215 millions.

L'entreprise montréalaise a en outre relevé sa prévision de croissance pour son exercice 2019.

Les cinq projets éoliens de la transaction sont situés dans les municipalités régionales de comté d'Avignon et des Appalaches, dans l'est du Québec, et ils sont entrés en service entre mars 2012 et décembre 2016. Ils profitent de contrats d'achat d'électricité à long terme avec Hydro-Québec, qui viendront à échéance entre 2032 et 2041.

La transaction permettra à Boralex d'augmenter de près de 12 % sa puissance installée nette, qui atteindra 1820 MW.

La société calcule que sa participation nette dans les projets générera environ 45 millions au titre du bénéfice avant impôts, intérêt et amortissement annualisé sur une base combinée.

En tenant compte de l'acquisition annoncée mercredi, ainsi qu'à la conclusion récente de celle de Kallista et de l'apport à venir de projets en construction totalisant 277 MW, le producteur d'énergie table dorénavant pour un bénéfice avant impôts, intérêts et amortissement d'entre 490 millions et 510 millions pour l'exercice 2019. Sa prévision précédente à ce chapitre se situait entre 405 millions et 425 millions.

Boralex a souligné que ces nouveaux actifs, «de grande qualité», complétaient son portefeuille existant et l'exposait davantage au marché québécois.

«À la clôture, Boralex deviendra également le nouveau gestionnaire des sites, ce qui nous procurera des flux de trésorerie d'exploitation supplémentaires et devrait entraîner des synergies opérationnelles accrues pour Boralex dans son ensemble au fil du temps», a souligné le président et chef de la direction de Boralex, Patrick Lemaire, dans un communiqué.

Par ailleurs, la société a indiqué que son dividende annuel par action serait majoré de 4,8 % pour s'établir à 66 cents. Il s'agissait de la deuxième augmentation du dividende en 2018, qui portait l'augmentation totale à 10 %.

L'action de Boralex a perdu mercredi 47 cents à la Bourse de Toronto, où elle a clôturé à 20,94 $. Sa prise de participation dans les cinq projets éoliens a été annoncée à la fermeture des marchés.




la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer