La Pétrolière Impériale a affiché vendredi une perte pour son plus récent trimestre, ce qu'elle a attribué aux frais associés au développement de son projet Horn River et au projet de gaz naturel de Mackenzie.

LA PRESSE CANADIENNE

L'entreprise de Calgary a réalisé une perte de 137 millions de dollars, soit 16 cents par action pour son quatrième trimestre clos le 31 décembre.

Ce résultat comprenait une charge de 289 millions liée à Horn River et une autre de 277 millions associée au projet Mackenzie, qu'elle a annulé à la fin de l'an dernier.

La perte trimestrielle se comparait à un bénéfice de 1,44 milliard, soit 1,70 $ par action, réalisé un an plus tôt. L'Impériale avait alors profité d'un gain de 988 millions de dollars, soit 1,16 $ par action, grâce à la vente de ses sites de vente au détail.

Les revenus ont totalisé 8,08 milliards, ce qui était inférieur au chiffre d'affaires de 8,44 milliards au quatrième trimestre de 2016.

Pour l'ensemble de l'exercice, l'Impériale a fait état d'un profit de 490 millions, ou 58 cents par action, à partir de revenus de 29,42 milliards. Un an plus tôt, elle avait engrangé un bénéfice de 2,17 milliards, ou 2,55 $ par action, à partir d'un chiffre d'affaires de 27,35 milliards de dollars.