Source ID:; App Source:

Une hausse des revenus de Sportscene réduit sa perte

Le Groupe Sportscene exploite la chaîne de restaurants... (Photo Hugo-Sébastien Aubert, archives La Presse)

Agrandir

Le Groupe Sportscene exploite la chaîne de restaurants La Cage-Brasserie.

Photo Hugo-Sébastien Aubert, archives La Presse

La Presse Canadienne
Montréal

Le Groupe Sportscene, qui exploite la chaîne de restaurants La Cage-Brasserie sportive, a réduit sa perte au quatrième trimestre, par rapport à l'an dernier, ce qu'il a notamment attribué à une hausse de 12,8 % de ses revenus.

Pour le trimestre clos le 27 août, Sportscene a réalisé une perte nette de 35 000 $, soit zéro cent par action, ce qui se compare à une perte de 500 000 $, ou 11 cents par action, pour la même période un an plus tôt.

Les revenus se sont chiffrés à 25 millions $, a précisé jeudi l'entreprise montréalaise.

Les ventes de l'ensemble du réseau des restaurants La Cage ont pour leur part atteint 30,1 millions $, soit 13,3 % de plus que celles de 26,5 millions $ de l'an dernier.

Pour l'ensemble de l'exercice 2017, Sportscene a engrangé un bénéfice net attribuable aux actionnaires de 1,52 million $, ou 36 cents par action, ce qui se compare à une perte de 622 000 $, ou 15 cents par action, pour l'exercice précédent. Son chiffre d'affaires annuel a grimpé de 12,5 % par rapport à l'an dernier pour atteindre 95,1 millions $.

La chaîne de restaurants d'ambiance sportive a entamé, en 2015, une stratégie de repositionnement qui la voit offrir une cure de rajeunissement à ses établissements, laquelle repose sur un nouveau design intérieur et un nouveau menu. Le réseau de La Cage compte actuellement 44 établissements, incluant les restaurants corporatifs, ceux détenus en partenariat et ceux des franchisés.

«Nos résultats, bien qu'en forte amélioration, ne reflètent pas entièrement notre véritable potentiel considérant, notamment, que la modernisation physique du réseau n'est pas terminée», a affirmé dans un communiqué le président et chef de la direction de Sportscene, Jean Bédard.

Pendant le plus récent exercice, la société a construit un nouveau restaurant, et six établissements existants ont été transformés en vertu du nouveau design de la chaîne. Sportscene espère être en mesure de terminer la conversion de son réseau avant la fin de l'exercice 2019, soit d'ici deux ans.

«Nous sommes confiants que le prochain exercice verra la poursuite de la croissance du chiffre d'affaires des Cages, de même que de la rentabilité du réseau et de la société», a avancé M. Bédard.




la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer