Source ID:; App Source:

L'éditeur du Toronto Star encaisse un perte de 6,6 millions

Torstar détient une participation dans La Presse Canadienne... (Photo archives La Presse Canadienne)

Agrandir

Torstar détient une participation dans La Presse Canadienne avec une filiale du Globe and Mail et Gesca.

Photo archives La Presse Canadienne

La Presse Canadienne
Toronto

Les revenus publicitaires nationaux et locaux de l'éditeur Torstar ont continué à diminuer au troisième trimestre, mais les mesures de réduction des coûts ont permis de maintenir les réserves d'argent et le dividende de l'entreprise à un niveau acceptable, ont indiqué mercredi ses dirigeants.

Mais ceux-ci ont également noté que les mesures de réduction de coûts continueraient de faire l'objet d'une attention particulière puisque le déclin des revenus publicitaires des publications imprimées, en vigueur depuis déjà plusieurs années, ne montre aucun signe d'essoufflement chez son quotidien phare, le «Toronto Star», et au sein du Metroland Media Group.

Lors d'une conférence téléphonique, le chef de la direction de Torstar, John Boynton, a indiqué aux analystes qu'il jugeait que les mesures de réduction de coûts étaient essentielles pour conserver les flux de trésorerie nécessaires pour opérer la transformation des activités de base de l'entreprise.

«Pour le restant de 2017, nous nous attendons à profiter des réductions de coûts de 3 millions liées à la restructuration et aux initiatives d'externalisation déjà entreprises, et nous nous attendons à ce que ces réductions de coûts contrebalancent les tendances des revenus publicitaires imprimés qui, nous le croyons, continueront d'être difficiles», a affirmé M. Boynton.

Cependant, l'encaisse et les quasi-espèces non affectées de Torstar ont reculé à 51,4 millions au 30 septembre, par rapport à 75,4 millions à la fin décembre, ce qui a poussé certains analystes à se demander si le dividende de l'éditeur était menacé.

«Nous allons continuer à étudier le dividende, et tout est possible, mais il n'est pas nécessaire pour l'instant d'y apporter des changements», a expliqué M. Boynton.

«Nous sommes toujours à l'aise avec notre position en espèces, le montant d'argent dont nous disposons pour alimenter notre transformation.»

Le directeur financier de Torstar, Lorenz DeMarchi, a ajouté que la ponction dans les flux de trésorerie devrait être moins importante que dans la première moitié de 2017, pendant laquelle les dépenses de cessation d'emploi et de retraite ont été importantes.

En date du 30 septembre, Torstar avait supprimé environ 220 postes. L'éditeur s'attend à réaliser des économies de 12,1 millions en 2017 grâce aux coupes d'emplois, et de 5 millions en 2018.

Ses revenus totaux se sont chiffrés à 164,6 millions au troisième trimestre, en baisse par rapport à ceux de 181,7 millions de l'an dernier.

Torstar a affiché une perte de 6,6 millions pour son troisième trimestre, soit 8 cents par action.

En comparaison, Torstar avait réalisé un bénéfice de 1,4 million, ou 2 cents par action, pour la même période l'an dernier. Il avait notamment profité de la vente de son imprimerie de Vaughan, en Ontario, et de celle d'une propriété de Guelph, aussi en Ontario.

Sur une base ajustée, Torstar a indiqué avoir perdu 8 cents par action au plus récent trimestre, un résultat équivalent à celui du troisième trimestre de 2016.

Torstar détient une participation dans La Presse canadienne dans le cadre d'une entente conjointe avec une filiale du quotidien The Globe and Mail et de la société mère de La Presse.




la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer