La Banque Royale du Canada rapporte jeudi qu'au deuxième trimestre de l'exercice 2017, son bénéfice net s'est élevé à 2,8 milliards de dollars, en hausse de 9% par rapport à celui de 2,57 milliards rapporté au trimestre correspondant de 2016.

Publié le 25 mai 2017
LA PRESSE CANADIENNE

Le bénéfice dilué par action a été de 1,85 $, en hausse de 0,19 $ ou de 11 pour cent par rapport à 1,66 $ au 1er trimestre de l'an dernier.

Cependant, comparativement au premier trimestre de l'exercice en cours, le bénéfice net de la Banque Royale a reculé de 218 millions, ou de 7%.

L'institution estime que les résultats du deuxième trimestre reflètent les bénéfices élevés des secteurs Marchés des Capitaux, Services aux investisseurs et de trésorerie et Gestion de patrimoine ainsi qu'un bénéfice solide dans le secteur Services bancaires aux particuliers et aux entreprises.

Dave McKay, président et chef de la direction, précise que le bénéfice net de 2,8 milliards témoigne de la forte croissance de la plupart des secteurs et de la gestion prudente des risques.

M. McKay se dit aussi très satisfait de la performance du premier semestre de l'exercice 2017, malgré un contexte d'exploitation incertain.