Quincaillerie Richelieu tente de profiter le plus possible de la reprise du marché de l'habitation aux États-Unis.

LA PRESSE CANADIENNE

Le patron de l'entreprise montréalaise a expliqué jeudi avoir complété une série d'acquisitions, ces quelques dernières années, pour se positionner parmi les chefs de file sur ce marché, qui prend du mieux depuis son écroulement en 2008.

«Nous devrions être aussi gros aux États-Unis que nous le sommes au Canada, ce n'est qu'une question de temps», a estimé le chef de la direction de Richelieu, Richard Lord, lors de l'assemblée annuelle des actionnaires de l'entreprise.

M. Lord s'attend à une croissance de la demande pour plusieurs de ses produits les plus populaires, comme les poignées de porte et les range-couverts. Selon lui, la progression du marché de l'emploi et du niveau de confiance des consommateurs convaincra un plus grand nombre d'Américains de rénover leur maison et soutiendra l'activité de construction.

Environ 36 % des ventes de Quincaillerie Richelieu ont eu lieu aux États-Unis pendant son premier trimestre, une proportion en hausse par rapport à celle de 32 % de la même période un an plus tôt. Le chiffre d'affaires de Richelieu au sud de la frontière a affiché une croissance de 7,7 % au plus récent trimestre, une progression plus rapide que celle de 4,5 % observée au Canada.

L'importateur, distributeur, et fabricant de plus de 110 000 produits de quincaillerie spécialisée a affiché jeudi un bénéfice net du premier trimestre en hausse de 10,5 %, tandis que ses ventes ont gagné 3,7 %.

Le résultat net attribuable aux actionnaires a ainsi atteint 12 millions $, soit 20 cents par action, au cours du trimestre clos le 28 février. En comparaison, ce profit net avait été de 10,9 millions $, soit 19 cents par action, à la même période un an plus tôt.

Le chiffre d'affaires de Richelieu est passé de 188,9 millions $ l'an dernier à 195,9 millions $ au plus récent trimestre.

L'action de Richelieu a clôturé jeudi en hausse de 46 cents, à 29,05 $ à la Bourse de Toronto. Elle a touché en cours de séance un nouveau sommet pour les 52 dernières semaines, soit 29,99 $.