Le profit du constructeur automobile Fiat Chrysler a bondi à 1,81 milliard d'euros l'an dernier, quand une augmentation de ses profits et une réduction de ses coûts ont compensé le fléchissement de ses ventes en Amérique du Nord.

ASSOCIATED PRESS

Fiat Chrysler avait annoncé un bénéfice de seulement 93 millions d'euros en 2015.

Le constructeur a dit que des marges plus robustes lui ont permis de tirer son épingle du jeu au Canada et aux États-Unis, en dépit d'un recul des ventes engendré par le retrait des modèles Chrysler 200 et Dodge Dart. Les profits en Amérique du Nord ont aussi été gonflés par des économies réalisées sur les achats.

Les marges au Canada et aux États-Unis sont passées de 6,4% à 7,4%.

La part des ventes de Fiat Chrysler sur le marché européen a augmenté de 0,4%.

La marque de luxe Maserati rapporte elle aussi une hausse de ses profits.