Source ID:; App Source:

Disney: résultats décevants et toujours des inquiétudes dans la télé

Le géant américain des médias et du divertissement Disney a publié des... (PHOTO ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

PHOTO ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
SAN FRANCISCO

Le géant américain des médias et du divertissement Disney a publié des résultats jugés décevants jeudi, avec des bénéfices en hausse, mais moins bons que prévu, et même un recul imprévu de son chiffre d'affaires au dernier trimestre.

Les performances financières sont notamment en baisse du côté des chaînes câblées du groupe, principale source d'inquiétude des investisseurs dans le contexte de la concurrence croissante représentée par la vidéo en ligne. Disney fait en particulier une nouvelle fois état d'audiences plus basses et d'un déclin des abonnés pour son bouquet sportif ESPN, son produit vedette.

Dans l'ensemble, Disney a enregistré sur l'ensemble de son exercice décalé clos début octobre de nouveaux résultats record, avec un bénéfice net en hausse de 12% à 9,39 milliards de dollars et un chiffre d'affaires progressant de 6% à 55,63 milliards.

Sur le seul dernier trimestre, le bénéfice net a augmenté de 10% à 1,77 milliard de dollars, mais le résultat par action, qui sert de référence à Wall Street, a atteint seulement 1,10 dollar contre 1,16 attendu en moyenne par les analystes.

Le chiffre d'affaires trimestriel a pour sa part baissé de 3% à 13,42 milliards, quand le marché s'attendait à le voir stagner à 13,52 milliards.

Dans son communiqué, le groupe invoque entre autres une semaine d'activité en moins ce trimestre comparé à son exercice précédent. Cela n'empêchait pas l'action Disney de perdre 2,85% à 92,25 dollars vers 16 h 50 dans les échanges électroniques suivant la clôture de la Bourse de New York.

Au quatrième trimestre, la branche de télévision (ESPN, Disney Channel, ABC) a vu son chiffre d'affaires baisser de 3% à 5,66 milliards de dollars. Le recul a même atteint 7% pour les seules chaînes câblées.

Le bénéfice d'exploitation de cette division a diminué pour sa part de 8% à 1,67 milliard de dollars (-13% pour le câble).

La deuxième plus grosse branche du groupe, qui recouvre ses parcs d'attractions ainsi que ses activités dans le tourisme (hôtels, croisières), affiche en revanche un chiffre d'affaires trimestriel en hausse (+1% à 4,39 milliards de dollars), tout comme les studios de cinéma (+2% à 1,81 milliard).

Là encore toutefois, le bénéfice d'exploitation est en baisse, de respectivement 5% à 699 millions de dollars et de 28% à 381 millions.




la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer