Le groupe de défense américain Lockheed Martin a quasiment triplé son bénéfice net au troisième trimestre, grâce à l'argent perçu dans le cadre de la fusion de ses activités d'information avec celles d'un concurrent.

Publié le 25 oct. 2016
AGENCE FRANCE-PRESSE

Le bénéfice net de Lockheed Martin est ressorti à 2,4 milliards de dollars entre juillet et septembre, gonflé par un gain exceptionnel de 1,2 milliard de dollars perçu de la transaction avec la société Leidos, avec qui il a fusionné ses activités d'information, a annoncé le fabricant de l'avion de combat de nouvelle génération F-35. Au troisième trimestre 2015, le bénéfice net était de 865 millions de dollars.

Le bénéfice par action ajusté, qui sert de référence en Amérique du Nord, s'est envolé à 7,93 dollars, contre 2,88 dollars escomptés en moyenne par les analystes.

Le chiffre d'affaires a, lui, progressé de 14,8% sur un an, à 11,55 milliards de dollars, bien au-dessus des 11,45 dollars attendus en moyenne par les marchés.

Par secteur d'activité, l'aéronautique a vu son chiffre d'affaires progresser de 6,8% sur le trimestre, tandis que les revenus des missiles et systèmes de mise à feu ont diminué de 1,8%.

Le chiffre d'affaires des systèmes de formation et de simulation a bondi de 54,8% sur un an et les recettes générées par les activités aérospatiales ont augmenté de 3,3%.

«La société a réalisé de bons résultats financiers tout en finalisant la séparation des activités d'information», a résumé la PDG Marilyn Hewson, citée dans le communiqué.

Le groupe de Bethesda (Maryland) a finalisé au cours du trimestre passé la fusion de ses activités d'information, dont le principal client est le gouvernement américain, avec celles de Leidos afin de se concentrer sur ses activités aéronautiques et aérospatiales ainsi que sur les missiles.

En conséquence, il a révisé ses prévisions annuelles pour prendre en compte le nouveau périmètre d'activités.

Le chiffre d'affaires annuel sera désormais compris dans une fourchette de 45 à 46,2 milliards de dollars, contre de 50 à 51 milliards auparavant. Quant au bénéfice par action ajusté 2016, il sera de l'ordre de 11,15 à 11,45 dollars, contre de 12,15 à 12,45 dollars auparavant. Les analystes tablent, eux, sur un chiffre d'affaires annuel autour de 46,36 milliards de dollars en moyenne et un bénéfice par action de 11,77 dollars.

À Wall Street, le titre prenait toutefois 1,91% à 236,60 dollars vers 13H05 GMT dans les échanges électroniques suivant la clôture de la séance.