Source ID:; App Source:

Nintendo promet une meilleure année à venir

La maison-mère de Mario table sur la vente... (PHOTO AKIO KON, ARCHIVES BLOOMBERG)

Agrandir

La maison-mère de Mario table sur la vente de 5 millions de 3DS, machine de poche pour laquelle il propose aussi des figurines interactives «amiibo».

PHOTO AKIO KON, ARCHIVES BLOOMBERG

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Karyn NISHIMURA-POUPÉE
Agence France-Presse
Tokyo

Nintendo avait prévenu, les résultats de l'exercice passé ne sont pas glorieux, mais la maison mère de Mario promet une année 2016-17 meilleure grâce à une nouvelle console appelée NX, quatre «applis» en plus de Miitomo et aux 20 ans des jeux Pokémon.

Le bénéfice net du pionnier japonais du loisir numérique a dévissé de 60% durant l'exercice bouclé en mars, plafonnant à 16,5 milliards de yens (187 millions de dollars).

Le groupe n'en est pas moins optimiste pour l'avenir.

«Nous projetons de commercialiser le concept de console de jeu NX (nom temporaire) au Japon et à l'étranger en mars 2017», a écrit Nintendo.

Le créateur de la série de jeux Zelda a intégré cette annonce dans la partie présentant les raisons pour lesquelles il espérait un doublement de son bénéfice net annuel en 2016-2017 à 35 milliards de yens.

NX, nouveau modèle de salon dont on ne sait encore rien, doit venir remplacer la Wii U qui n'a jamais vraiment réussi à trouver un public, contrairement à la précédente Wii.

Seulement 12,8 millions d'exemplaires de Wii U ont trouvé preneurs depuis le lancement en novembre 2012. Nintendo n'espère pas écouler plus de 800 000 Wii U en 2016-17, ce qui semble signer la fin de cette gamme. Sony a fait bien mieux avec sa PS4 commercialisée plus tard.

Nintendo, qui triomphait durant la précédente décennie, souffre ces dernières années. Les ventes de consoles et de jeux sont freinées par la concurrence des smartphones qui accaparent le temps des joueurs potentiels avec des divertissements certes moins spectaculaires, mais moins chers aussi.

La maison centenaire a eu beau se féliciter des bonnes ventes des jeux «Splatoon» et «Super Mario Maker» pour la Wii U, ou du succès de diverses sagas sur modèles de poche 3DS, le chiffre d'affaires du groupe n'en a pas moins chuté de 8% à 505 milliards de yens et son gain d'exploitation de 33% à 33 milliards en 2016-17.

Le groupe originaire de Kyoto, dont les trois quarts des ventes se font à l'étranger, a en plus été heurté par les fluctuations des devises.

Pokémon: 20 ans, 200 millions

Pour l'année débutée le 1er avril, outre le coup de pouce espéré en fin de période avec la NX, la maison-mère de Mario table sur la vente de 5 millions de 3DS, machine de poche pour laquelle il propose aussi des figurines interactives «amiibo» qui en renforcent l'attrait.

Nintendo a promis aussi de poursuivre la stratégie inaugurée cette année de lancer des applications pour smartphones, un virage stratégique qui était attendu.

La première salve s'appelle Miitomo: offerte depuis mars dans 16 pays, cette «appli» a déjà été téléchargée 10 millions de fois, ce qui ne signifie pas cependant que 10 millions de personnes utilisent réellement cette sorte de réseau social ludique basé sur des avatars. En outre, Miitomo est gratuite au départ et ne finit par rapporter que si ceux qui s'en servent l'enrichissent de fioritures optionnelles payantes.

L'ex-patron, Satoru Iwata, décédé brutalement d'un cancer en juillet dernier, avait amorcé à petits pas cette avancée réclamée depuis des années, en signant un partenariat avec la firme nippone DeNA qui gère une plateforme de contenus pour mobiles.

Nintendo est censé proposer quatre autres applications pour smartphones d'ici à fin mars 2017.

Il promet aussi des nouveautés du côté des Pokémon, ces «montres de poche» dont la popularité ne se dément pas. La série qui semble interminable a déjà atteint 200 millions de jeux vendus.

La première mouture a été lancée en 1996 et Nintendo mise sur un titre inédit «Pokémon Sun & Moon» fin 2016 pour le 20e anniversaire, afin de susciter à nouveau la curiosité des enfants et raviver la nostalgie des grands.

Le groupe connaît la recette puisqu'il pratique la même tactique en proposant pour ses consoles 3DS des jeux mythiques qui ont fait les beaux jours des Game Boy.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer