Source ID:; App Source:

Postmedia affiche une perte de 225 millions

Postmedia est le propriétaire de plusieurs journaux dont... (Photo archives La Presse Canadienne)

Agrandir

Postmedia est le propriétaire de plusieurs journaux dont le National Post et la Gazette de Montréal.

Photo archives La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
TORONTO

L'éditeur Postmedia Network Canada a affiché jeudi une perte de 225,1 millions de dollars pour son deuxième trimestre et a dit vouloir réduire ses coûts d'exploitation d'ici la mi-2017 en raison d'un environnement que le chef de la direction, Paul Godfrey, a qualifié de «perpétuellement difficile».

La plus grande partie de la perte était attribuable à des éléments comptables hors trésorerie, en plus d'une augmentation de 63,8 millions $ des dépenses d'exploitation, principalement reliées à l'acquisition des activités de Sun Media de Québecor.

Le propriétaire des quotidiens National Post, Toronto Sun, Ottawa Citizen et la Gazette de Montréal a indiqué que ses revenus s'étaient chiffrés à 209 millions $ pour le trimestre. Cette augmentation de 63,6 millions $ par rapport à la même période l'an dernier était essentiellement attribuable à l'ajout des activités de Sun Media.

En excluant cette acquisition, le chiffre d'affaires de Postmedia aurait été de 126,4 millions $, en baisse de 13,1 %, ou 19,1 millions $, par rapport au deuxième trimestre de l'an dernier.

Ce recul s'expliquait par la diminution de 13,8 millions $ des revenus publicitaires dans l'imprimé, ainsi qu'à des reculs dans les tirages et les revenus numériques.

Postmedia affirme continuer à travailler sur l'intégration de ses nouvelles marques et sur certaines mesures de réduction de coûts, a affirmé dans un communiqué M. Godfrey.

L'éditeur vise une diminution de 80 millions $ des coûts d'ici le milieu de l'an prochain, en partie pour rendre l'entreprise plus attrayante aux yeux des investisseurs.

Le groupe de Toronto a indiqué que son conseil d'administration avait mis sur pied un comité spécial pour superviser une révision des options stratégiques de Postmedia, laquelle pourrait comprendre la vente d'actifs jugés non essentiels, des réductions de coûts ou un refinancement.

La dette à long terme de Postmedia se chiffre actuellement près de 650 millions $. L'an prochain, plus de 300 millions $ de cette dette arrivera à échéance.

Le plus grand actionnaire de la société, GoldenTree Asset Management, propriétaire de plus de la moitié des actions à droits de vote variables et d'une portion de sa dette, est déjà à la recherche d'acheteurs pour sa participation. Le Catalyst Capital Group a été approché en vue d'une transaction potentielle, mais n'était pas intéressé, a confirmé un porte-parole de l'entreprise à La Presse Canadienne en mars.

Entre-temps, Postmedia a annoncé jeudi que Ted Lodge, un partenaire de GoldenTree, avait démissionné de son poste au conseil d'administration de Postmedia. GoldenTree a le droit de nommer un membre du conseil mais Postmedia a indiqué ne pas avoir l'intention de remplacer M. Lodge.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer