Source ID:; App Source:

Profits en hausse de 3% chez Hydro-Québec

La hausse révisée, si elle est acceptée par... (PHOTO BERNARD BRAULT, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

La hausse révisée, si elle est acceptée par la Régie, se traduirait par une augmentation de la facture d'une maison moyenne chauffée à l'électricité de 3,07 $ par mois.

PHOTO BERNARD BRAULT, ARCHIVES LA PRESSE

Hélène Baril

Le bénéfice net d'Hydro-Québec pour les mois de juillet, août et septembre a atteint 339 millions, en hausse de 10 millions par rapport à la même période l'an dernier.

Selon la société d'État, cette augmentation s'explique par le volume des exportations, qui a été supérieur à l'an dernier.

Les revenus du trimestre ont été de 2,8 milliards, légèrement supérieurs aux 2,6 milliards encaissés l'an dernier. La plus grande part de ces revenus, soit 2,3 milliards, proviennent des ventes d'électricité au Québec. Le reste, soit 419 millions, provient des exportations.

Le trimestre d'été est généralement le moins rentable de l'année pour Hydro-Québec, qui encaisse le gros de ses profits pendant la saison de chauffage, soit les trois premiers et les trois derniers mois de l'année.

Après les neuf premiers mois de l'exercice, Hydro a engrangé 2,5 milliards en profit net, soit le même montant que l'an dernier. Le gouvernement du Québec s'attend à un profit de 2,75 milliards pour la période du 1er avril 2015 au 1er avril 2016. C'est moins que l'an dernier, parce la prévision est établie sur la base d'une température hivernale normale alors que les deux derniers hivers ont été anormalement froids.




À découvrir sur LaPresse.ca

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer