Le groupe suisse Givaudan, spécialisé dans la fabrication de parfums et d'arômes, a dévoilé vendredi un bénéfice supérieur aux attentes pour le premier semestre, porté par les mesures d'économies de coûts et s'est montré confiant sur ses objectifs financiers.

Publié le 17 juill. 2015
AGENCE FRANCE-PRESSE

Sur les six premiers mois de l'année, son bénéfice net s'est élevé à 339 millions de francs suisses (325 millions d'euros), soit une hausse de 11,2% par rapport à la période comparable l'an passé, a-t-il indiqué dans un communiqué.

Les analystes interrogés par l'agence AWP l'attendaient en moyenne à 298 millions de francs suisses.

Le groupe genevois a attribué cette hausse à la bonne maitrise de ses coûts internes, soulignant notamment que les économies réalisées grâce au transfert de produits depuis son site de Kemppthal en Suisse vers un nouveau site en Hongrie avaient plus que compensé la hausse de ses dépenses opérationnelles.

Sa marge brute a toutefois légèrement reculé en raison de la force du franc suisse.

Son chiffre d'affaires s'est établi à 2,1 milliards de francs suisses, enregistrant une hausse de 1,3% sur une base comparable, mais en baisse de 0,3% une fois convertie en francs suisses.

Le groupe s'est dit en bonne voie pour atteindre les objectifs qu'il s'était fixés à moyen terme.

Givaudan s'était notamment donné pour but d'enregistrer une  croissance organique entre 4,5% et 5,5% en s'appuyant sur l'hypothèse que le marché dans son ensemble progresserait de 2% à 3%.