Source ID:; App Source:

GM dépasse les attentes

General Motors (GM) a dépassé nettement les attentes l'an... (Photo archives Reuters)

Agrandir

Photo archives Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
New York

General Motors (GM) a dépassé nettement les attentes l'an dernier malgré des millions de rappels de voitures, grâce à une accélération de la demande pour ses 4X4 de ville (SUV) en fin d'année.

Son bénéfice net 2014 a connu une chute moins prononcée que prévu, en s'établissant à 2,8 milliards de dollars (-26,3%).

Ce résultat se traduit par un bénéfice par action ajusté, référence à Wall Street, de 3,05 dollars contre 2,66 dollars espérés.

C'est sur le quatrième trimestre que le premier constructeur automobile américain a réussi à faire la différence grâce à de fortes ventes de ses camionnettes à plateau, Chevrolet Silverado et Chevrolet Colorado notamment, alors que le nouveau mastodonte (le F-150) de son rival Ford était dans les usines.

GM a ainsi gagné 1,1 milliard de dollars (+22,2% sur un an) en fin d'année, soit un bénéfice par action ajusté de 1,19 dollar, bien mieux que les 83 cents attendus en moyenne par les analystes.

À Wall Street, cette performance était saluée, d'autant plus que GM a provisionné 2,89 milliards de dollars dans ses comptes pour effectuer les réparations sur les 30 millions de véhicules, un record, rappelés l'an dernier pour différents problèmes mécaniques.

GM a notamment mis de côté 400 millions de dollars pour des accords à l'amiable avec des familles de victimes de 2,6 millions de voitures rappelées tardivement en février 2014 pour un défaut du commutateur d'allumage. Environ 51 décès sont liés à ce problème, selon un décompte du fonds d'indemnisation mis en place par le constructeur.

L'action bondissait de 5,06% à 35,70 dollars dans les échanges électroniques de pré-séance. GM a augmenté son dividende trimestriel de 20% à 36 cents par titre.

Pénalisés par l'Europe, la Russie et l'Amérique latine, les revenus sont en dessous des attentes, à 155,9 milliards de dollars (+0,32% sur un an) sur l'année et à 39,6 milliards de dollars au dernier trimestre (-2,22% sur un an). Les analystes attendaient 156,82 milliards et 40,12 milliards.

Mais les experts estiment que le groupe automobile va profiter de l'amélioration de la conjoncture aux États-Unis et du pétrole bon marché pour améliorer ses marges et préserver ses bénéfices cette année.

Le prix du gallon d'essence (3,78 litres) était de 2,11 dollars à la pompe mercredi contre 3,27 dollars il y a un an.

Ces prix bas du carburant incitent les Américains à renouveler leur voiture et convainquent des acheteurs d'effectuer leur premier achat automobile, avancent-ils.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer