Source ID:; App Source:

Pfizer: prévisions décevantes pour 2015

Le groupe pharmaceutique américain Pfizer (PFE), en quête de... (Photo ANDREW KELLY, REUTERS)

Agrandir

Photo ANDREW KELLY, REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
New York

Le groupe pharmaceutique américain Pfizer (PFE), en quête de relais de croissance, a fait état mardi de prévisions de bénéfices et de ventes en dessous des attentes pour 2015, invoquant des pertes de brevets après une performance 2014 conforme aux attentes.

Pour l'année en cours, il prévoit un bénéfice par action ajusté, référence en Amérique du Nord, compris entre 2,0 et 2,10 dollars, dans un communiqué.

L'érosion de ses ventes va se poursuivre puisque l'objectif arrêté est de réaliser des recettes comprises entre 44,5 et 46,5 milliards de dollars.

Les analystes espèrent, eux, un bénéfice par action de 2,18 dollars pour des ventes de 47,56 milliards de dollars.

À Wall Street, la déception des investisseurs se traduisait par un recul de l'action de 0,85% à 32,52 dollars dans les échanges de pré-séance, malgré une performance 2014 solide.

Selon le directeur financier, Frank D'Amelio, ces mauvaises prévisions sont dues à des anticipations de pertes de brevets sur certains médicaments, évaluées à 3,5 milliards de dollars et à des effets de change défavorables estimés à 2,8 milliards de dollars.

L'an dernier, le bénéfice net du groupe a certes chuté de 58% sur un an, à 9,1 milliards de dollars, mais Pfizer a fait les bénéfices attendus par les marchés.

Le bénéfice net par action ressort à 2,26 dollars, soit exactement ce qui était attendu.

Le groupe pharmaceutique, affecté par la concurrence des génériques et pressé par les marchés pour trouver au plus vite des relais de croissance, se paie en revanche le luxe de dépasser les attentes au quatrième trimestre, où il a dégagé un bénéfice net de 1,22 milliard de dollars.

Ce résultat se traduit par un bénéfice par action de 54 cents par action, contre 53 cents attendus.

Les ventes, elles, ont fait plus que résister grâce à l'immunothérapie et à l'oncologie.

Le chiffre d'affaires annuel est de 49,60 milliards de dollars (-3,83% sur un an), tandis qu'il est de 13,11 milliards de dollars (-3,24% sur un an) sur le trimestre. Les analystes attendaient respectivement 49,24 milliards et 12,95 milliards de dollars.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer