Une ronde de résultats prometteuse

Les marchés seront particulièrement inondés de résultats américains... (Photo Ben Margot, archives Associated Press)

Agrandir

Les marchés seront particulièrement inondés de résultats américains au cours de la semaine qui vient avec notamment ceux de Chevron, ExxonMobil, Merck, Visa, MasterCard, Starbucks, DuPont, Pfizer, Kraft et Twitter.

Photo Ben Margot, archives Associated Press

Richard Dufour

La ronde actuelle de dévoilements de résultats financiers est encore jeune, mais une tendance se dégage: les profits générés par les grandes entreprises américaines au troisième trimestre semblent plus intéressants que les revenus jusqu'à maintenant.

Selon Bespoke Investment Group, près de 65 % des sociétés ont surpassé les attentes des analystes en ce qui concerne les profits. Mais seulement 49 % des entreprises ont présenté un chiffre d'affaires supérieur aux prévisions des experts.

Si la tendance se maintient, ce sera le meilleur trimestre enregistré depuis le quatrième trimestre de 2010 pour ce qui est de surpasser les attentes des marchés en matière de profits, mais la pire performance américaine depuis le troisième trimestre de 2012 quant aux revenus.

La situation peut toutefois rapidement changer pour le meilleur ou pour le pire. Un peu plus de la moitié des membres du Dow Jones (18 sur 30) ont déjà divulgué leurs résultats du troisième trimestre, mais plus de 50 % de toutes les entreprises inscrites en Bourse doivent dévoiler leurs chiffres dans les prochaines semaines.

Les marchés seront particulièrement inondés de résultats américains au cours de la semaine qui vient avec notamment ceux de Chevron, ExxonMobil, Merck, Visa, MasterCard, Starbucks, DuPont, Pfizer, Kraft, Twitter et Facebook.

Au Canada, il est encore tôt pour dégager une véritable tendance. Si quelques grandes entreprises d'ici, comme Rogers, le Canadien National et le Canadien Pacifique, ont présenté leurs résultats dans les derniers jours, il faudra attendre encore un peu avant de connaître la performance de la majorité des grandes sociétés du pays.

La croissance future

Pour continuer à avancer, le marché boursier doit anticiper une forte croissance des bénéfices. Le stratège Pierre Lapointe, chez Pavilion à Montréal, dit s'attendre à une forte croissance des revenus des entreprises américaines pour la prochaine année, ce qui devrait appuyer leurs profits.

Il fait cependant remarquer que les analystes ont récemment abaissé leurs attentes pour les bénéfices qui seront dégagés au cours des 12 prochains mois. «Ce n'est pas inhabituel, mais les révisions sont plus négatives que ce que l'on a pu observer en moyenne dans le passé.»

Des attentes moins élevées peuvent poser un problème pour les évaluations boursières. La bonne nouvelle, dit-il, c'est que le récent repli des marchés a ajusté certains paramètres.

Il faut continuer de suivre les attentes des analystes, selon Pierre Lapointe, car si les experts continuent d'abaisser leurs prévisions, la Bourse pourrait se placer de nouveau dans une position de vulnérabilité.

Quelques surprises et déceptions jusqu'ici

Surprises

Canada

> Domtar, Valeant et Cenovus

États-Unis

> Caterpillar, 3M, Textron

Déceptions

Canada

> Groupe MTY, Mullen, Open Text

États-Unis

IBM, Coca-Cola, Netflix




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer