Husky affiche des revenus en hausse

Husky a aussi dévoilé jeudi un bénéfice de... (Photo archives La Presse Canadienne)

Agrandir

Husky a aussi dévoilé jeudi un bénéfice de 571 millions pour son troisième trimestre, en hausse par rapport à celui de 512 millions de la même période l'an dernier.

Photo archives La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Lauren Krugel
La Presse Canadienne
CALGARY

Husky Energy (T.HSE) a indiqué jeudi que les coûts de développement de la première phase de son projet de sables bitumineux Sunrise, dans le nord de l'Alberta, avaient grimpé de près de 19 %, et que son entrée en production était prévue vers la fin de l'année.

Le producteur de pétrole et de gaz naturel de Calgary a précisé que le prix du projet pour sa première phase, dont la production devrait être de 60 000 barils par jour, était maintenant de 3,2 milliards $, par rapport à des estimations précédentes de 2,7 milliards $.

La production de Sunrise devrait grimper dans les deux prochaines années. Une usine de 30 000 barils devrait commencer à produire de la vapeur vers la fin de l'année, et une deuxième devrait être fonctionnelle six mois plus tard.

Sunrise fait partie d'une coentreprise détenue à parts égales par Husky et BP, qui comprend aussi des intérêts dans des raffineries américaines.

L'analyste Arthur Grayfer, de Marchés mondiaux CIBC, a indiqué dans une note à ses clients que les premières vapeurs arriveraient quelques mois plus tard que prévu à Sunrise.

Husky a aussi dévoilé jeudi un bénéfice de 571 millions $ pour son troisième trimestre, en hausse par rapport à celui de 512 millions $ de la même période l'an dernier.

M. Grayfer a souligné que le bénéfice d'exploitation par action de 49 cents était inférieur de 26 % à sa prévision de 67 cents, essentiellement en raison de plus faibles volumes que prévu dans les champs de gaz naturel de Liwan, dans la mer de Chine méridionale, ainsi que de plus faibles volumes de liquides dans l'ensemble, de plus hauts coûts d'exploitation, taux d'intérêt et impôts, et d'une plus forte rémunération en actions. Les analystes interrogés par Thomson Reuters misaient en moyenne sur un bénéfice d'exploitation de 59 cents par action.

Les revenus, nets de redevances, ont grimpé à 6,43 milliards $, par rapport à 5,8 milliards $ un an plus tôt, tandis que la production quotidienne s'est établie en moyenne à l'équivalent de 341 000 barils de pétrole, en hausse comparativement à l'équivalent de 309 000 barils de pétrole au même trimestre l'an dernier.

Le prix réalisé moyen pour l'ensemble de la production en amont a été de 68,35 $ par baril, comparativement à 72,13 $ au troisième trimestre de 2013.

Husky, qui est contrôlé par le milliardaire de Hong Kong Li Ka-Shing, produit du pétrole et du gaz naturel dans l'Ouest canadien, au large de la côte Est canadienne et dans le sud-est de l'Asie.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer