Source ID:; App Source:

Hydro-Québec fait du surplace

Malgré une augmentation de ses tarifs de 4,3 % le 1er avril 2014,... (PHOTO SARAH MONGEAU-BIRKETT, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

PHOTO SARAH MONGEAU-BIRKETT, ARCHIVES LA PRESSE

Hélène Baril

Malgré une augmentation de ses tarifs de 4,3 % le 1er avril 2014, Hydro-Québec a encaissé des profits similaires à ceux de l'an dernier au 2e trimestre, soit les mois d'avril, mai et juin.

Le profit net de la société d'État a été de 467 millions pour la période, comparativement à 464 millions au 2e trimestre de 2013.

Les revenus sont passés de 2,7 milliards à 2,8 milliards.

Pour les six premiers mois de 2014, les profits sont en hausse de 406 millions, à 2,2 milliards, en raison de l'hiver plus froid qu'ont connu le Québec et le nord-est des États-Unis. Le prix de l'électricité sur les marchés d'exportation a connu une flambée temporaire cet hiver et Hydro-Québec a pu exporter à un prix moyen de près de 8 cents le kilowattheure, comparativement à 4 cents l'hiver précédent. Cette hausse de 406 millions des profits encaissés depuis le début de l'année provient essentiellement du premier trimestre (+ 403 millions).

De janvier à juin, les revenus de la société d'État ont été de 7,5 milliards, soit 790 millions de plus que pour la période correspondante de 2013. Les dépenses ont atteint 4 milliards, en hausse de 345 millions comparativement aux six premiers mois de 2013.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer