Husky Energy (T.HSE) a vu ses profits augmenter au deuxième trimestre, en grande partie grâce à une augmentation de près de 8% de sa production.

AGENCE FRANCE-PRESSE

La société énergétique établie à Calgary a dévoilé jeudi un bénéfice net de 628 millions de dollars, ou 63 cents par action, comparativement à 605 millions, ou 59 cents par action, au même moment l'an dernier.

Pour la période terminée le 30 juin dernier, les revenus se sont établis à 6,31 milliards, en hausse par rapport à 6 milliards au deuxième trimestre de 2013.

La production quotidienne moyenne a été de 334 000 barils de pétrole, alors qu'elle était de 310 000 barils par jour l'année dernière. Le prix moyen du baril a été de 90,33$, comparativement à 77,98$ au même moment en 2013.

Le mois dernier, Husky Energy avait indiqué que la facture de la première phase de son projet de sables bitumineux Sunrise, dans le nord de l'Alberta, était en hausse, les coûts de son usine centrale étant plus élevés que prévu.

L'entreprise n'avait toutefois donné aucun détail quant à la façon dont les coûts pourraient continuer d'augmenter, leur estimation finale n'ayant pas été complétée.

La première phase de Sunrise devait coûter 2,7 milliards, selon la plus récente projection. Son lancement est toujours prévu pour la deuxième moitié de cette année.

Elle doit permettre la production de 60 000 barils de pétrole par jour.