Source ID:; App Source:

Halliburton répond aux attentes

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
New York

Le groupe américain de services pétroliers Halliburton (HAL) a annoncé lundi une augmentation de ses rachats d'actions après une forte croissance de ses bénéfices et de ses revenus au deuxième trimestre, soutenu par ses activités américaines.

Le bénéfice net a bondi de 20% à 774 millions de dollars, ce qui correspond à un résultat ajusté par action de 91 cents, exactement la prévision moyenne des analystes.

Le chiffre d'affaires total du groupe a progressé pour sa part de 10% à 8,1 milliards de dollars, dépassant le consensus de 7,9 milliards.

«Nos récentes performances financières solides nous permettent d'augmenter nos reversements (de liquidités) aux actionnaires», a commenté le PDG Dave Lesar dans un communiqué.

Le conseil d'administration a approuvé 4,8 milliards de dollars de nouveaux rachats d'actions, ce qui porte l'enveloppe disponible à cet effet à 6 milliards de dollars.

Dans les échanges électroniques précédant l'ouverture de Wall Street, le titre Halliburton grimpait de 2,42% à 72,05 dollars vers 7h30.

Plus de la moitié des revenus du deuxième trimestre ont été réalisés en Amérique du Nord, où la croissance atteint 14% à 4,3 milliards de dollars, avec une marge d'exploitation de 18%.

M. Lesar s'attend «à ce que les niveaux d'activité en Amérique du Nord continuent de s'améliorer, avec des marges approchant de 20% au troisième trimestre».

Il précise que le groupe a commencé à étendre ses capacités dans la fracturation hydraulique, une des méthodes d'extraction du gaz et du pétrole de schiste dont la production est en plein boom aux États-Unis.

Halliburton s'attend en revanche à «de l'agitation à court terme sur certains marchés internationaux» mais reste confiant d'avoir «des opportunités solides».

M. Lesar estime ainsi que la région Moyen-Orient/Asie devrait afficher «le taux de croissance le plus élevé pour l'ensemble de l'année 2014», et ce «malgré le potentiel de perturbations dans l'activité ou de reports de projets en Irak plus tard cette année».

Au deuxième trimestre, le chiffre d'affaires réalisé dans cette région a grimpé de 12% à 1,4 milliard de dollars, une croissance emmenée par l'Arabie saoudite.

La région Europe/Afrique/Russie affiche pour sa part un chiffre d'affaires en progression de 6% à 1,4 milliard de dollars, du fait d'une «reprise saisonnière en mer du Nord et en Russie».

En Amérique du Sud en revanche, les revenus ont baissé de 5% à 897 millions de dollars. Halliburton invoque en particulier des retards dans des contrats au Mexique.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer