Source ID:; App Source:

Home Depot revoit en hausse ses prévisions

Home Depot indique être en train de prévenir... (Photo archives Bloomberg)

Agrandir

Home Depot indique être en train de prévenir les clients affectés aux États-Unis et au Canada.

Photo archives Bloomberg

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
New York

La plus grande chaîne mondiale de magasins de bricolage, l'américain Home Depot (HD), a revu mardi à la hausse ses prévisions de résultats pour l'exercice en cours, en dépit de ventes un peu ralenties en début d'année en raison des mauvaises conditions météo.

Sur les trois mois achevés le 4 mai, Home Depot a dégagé un bénéfice net de 1,4 milliard de dollars, en hausse de 12,5% sur celui d'il y a un an, selon un communiqué publié par l'entreprise.

Ce résultat a été bonifié par une petite plus-value de 61 millions de dollars dégagée lors de la cession d'une participation dans une filiale.

Le résultat par action s'est établi à 1,00 dollar, soit 1 cent au-dessus des attentes du marché.

Il a progressé bien plus rapidement que le résultat net global (+20,5% sur un an) grâce à l'important programme de rachat de ses propres actions mis en oeuvre par Home Depot.

Le résultat courant a cru de 8,7% pour atteindre 2,3 milliards de dollars.

Les ventes du groupe pour la période ont grimpé de 2,9% pour atteindre 19,7 milliards de dollars. Elles sont un peu moins soutenues que prévu par les analystes qui tablaient sur 19,9 milliards.

Comme la plupart des distributeurs américains, Home Depot a expliqué cette petite déception par la rigueur de l'hiver, qui a rendu très difficile l'accès à ses magasins pendant plusieurs semaines.

Mais les ventes ont été «solides» dans les régions épargnées par la vague de froid, a remarqué le PDG Frank Blake, cité dans le texte.

Et le groupe estime qu'il sera en mesure de rattraper le retard accumulé en début d'année pour tenir sa prévision d'une croissance de 4,8% de ses ventes annuelles.

Il a aussi revu en légère hausse son objectif de bénéfice net par action pour l'année, à 4,42 dollars pour l'année entière, contre 4,38 dollars annoncés lors de la présentation de ses résultats annuels.

Le groupe emploie plus de 300.000 dans ses magasins aux États-Unis, au Canada et au Mexique. Grâce à ses 2263 implantations, il joue un rôle de baromètre de l'activité de la construction aux États-Unis.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer