Source ID:; App Source:

United Technologies dépasse les attentes

United Technologies est notamment la société mère de Pratt... (PHOTO ARCHIVES AP)

Agrandir

United Technologies est notamment la société mère de Pratt & Whitney Canada.

PHOTO ARCHIVES AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
New York

Le conglomérat industriel américain United Technologies (UTX) , qui fabrique notamment des moteurs d'avions, a dégagé un bénéfice net de 1,21 milliard de dollars, contre 1,26 milliard un an plus tôt, a-t-il annoncé mardi dans un communiqué.

Rapporté par action et hors éléments exceptionnels, mesure observée par les investisseurs américains, le résultat net ressort à 1,32 dollar, contre 1,39 dollar un an plus tôt. Le bénéfice par action est supérieur aux prévisions des analystes qui tablaient en moyenne sur 1,27 dollar.

Le groupe a affiné sa prévision de résultat annuel par action, qui devrait se situer dans une fourchette de 6,65 à 6,85 dollars, contre une prévision antérieure de 6,55 à 6,85 dollars.

Et il a revu à la hausse ses charges de restructuration à 375 millions, contre 300 millions auparavant. Mais elles devraient être compensées par des «gains exceptionnels».

UTC a de nouveau confirmé son objectif de réaliser un chiffre d'affaires de 64 milliards de dollars sur l'ensemble de cette année, contre 62,6 milliards en 2013.

Sur les trois premiers mois de l'année, le conglomérat implanté à Hartfield (Connecticut, nord-est des États-Unis) a engrangé 14,74 milliards de dollars grâce à ses activités (+2%), contre 14,40 milliards un an plus tôt.

«UTC a dégagé des résultats solides en ce début d'année grâce au rythme engagé en 2013», a déclaré Louis Chenevert, PDG du groupe, cité dans le communiqué. «L'ensemble de nos cinq branches a contribué à la croissance organique ce trimestre».

«Nos efforts concentrés sur la croissance et l'exécution sont payants tandis que nous capitalisons sur l'amélioration de certains marchés», a-t-il poursuivi.

Le résultat net du groupe avait quasiment quadruplé au premier trimestre 2013 grâce à l'intégration de l'équipementier Goodrich. Mais il avait passé une charge exceptionnelle d'environ 950 millions de dollars à cause de deux de ses filiales.

UTC a procédé au rachat de 335 millions de dollars de ses propres actions entre janvier et mars, et prévoit toujours de dépenser 1 milliard de dollars sur l'année à cette fin. IL dispose de la même enveloppe pour des acquisitions et rembourser sa dette, a-t-il précisé.

Les hélicoptères Sikorsky, qui font partie du groupe depuis 85 ans, ont généré un chiffre d'affaires de 1,36 milliard (1,25 milliard au 1T13), un résultat opérationnel de 86 millions (90 millions au 1T13) et une marge opérationnelle de 6,3% (7,2% au 1T13).

Les moteurs d'avion Pratt & Whitney ont réalisé un chiffre d'affaires de 3,33 milliards (3,40 milliards au 1T13) et un bénéfice opérationnel de 388 millions (406 millions au 1T13).

Les ascenseurs Otis ont produit 2,95 milliards, contre 2,81 milliards un an plus tôt. Les nouvelles commandes ont bondi de 9%, profitant d'un envol de 27% en Chine.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer