Source ID:; App Source:

Pepsi fait mieux que prévu

Le géant américain des boissons sans alcool Pepsico (PEP) a... (Photo archives Associated Press)

Agrandir

Photo archives Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
New York

Le géant américain des boissons sans alcool Pepsico (PEP) a dépassé les attentes au premier trimestre et confirmé ses prévisions annuelles, après de solides ventes de collations et une baisse des coûts.

Sur les trois premiers mois de l'année, le bénéfice net (part du groupe) a augmenté de 13% sur un an, à 1,21 milliard de dollars.

Rapporté par action, indicateur clé des investisseurs américains, le bénéfice hors éléments exceptionnels ressort à 83 cents, soit mieux que les 75 cents sur lesquels tablaient les analystes.

Le chiffre d'affaires a, lui, légèrement progressé de 0,33% à 12,62 milliards de dollars, faisant également mieux que les prévisions du marché (12,40 milliards).

Le fabricant de Pepsi-Cola et des jus de fruits Tropicana explique avoir vendu davantage de collations, son activité en plein boom, dont les volumes de ventes ont augmenté de 2% sur an, alors que les sodas sont stables.

En Amérique du Nord, la région la plus regardée puisqu'elle est son premier marché, PepsiCo a vu ses ventes se stabiliser en volume, les autres boissons ayant compensé le déclin continu des sodas (-1% sur un an).

Le groupe de boissons non alcoolisées est sous la pression d'un actionnaire activiste américain qui lui demande de se scinder en deux pour mieux mettre en valeur ses collations.

Nelson Peltz, un investisseur très écouté à Wall Street qui dit détenir avec son fonds Trian pour environ 1,2 milliard de dollars d'actions PepsiCo, fait pression depuis l'été pour que le groupe se sépare de sa branche de boissons gazeuses, à la peine, et se transforme à la place en géant des collations en mariant ses croustilles Lays et Doritos aux biscuits Lu et aux chocolats Côte d'Or et Toblerone du groupe Mondelez (ex-Kraft Foods).

Par ailleurs, Pepsico a confirmé s'attendre à une croissance des ventes annuelles à un chiffre hors acquisition et effets de change et une progression de 7% de son bénéfice par action.

Ces résultats étaient bien accueillis à Wall Street où le titre gagnait 2,11% à 86,56 dollars vers 7h25 dans les échanges électroniques précédant l'ouverture de la séance.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer