L'équipementier américain en télécoms Cisco a publié mercredi des résultats trimestriels en net recul mais un peu moins mauvais que ne le craignait le marché.

AGENCE FRANCE-PRESSE

Sur les trois mois achevés fin janvier, deuxième trimestre de l'exercice décalé du groupe, le bénéfice net a diminué de plus de moitié (-54,5%) à 1,4 milliard de dollars.

Le chiffre d'affaires a reculé pour sa part de 7,8% à 11,2 milliards de dollars, un peu mieux que le consensus du marché qui était de 11,03 milliards.

Le bénéfice par action, qui sert de référence à Wall Street, a également dépassé d'un cent la prévision moyenne des analystes, à 47 cents.

Les attentes du marché étaient toutefois très basses, et dans les échanges électroniques suivant la clôture de la Bourse de New York, l'action Cisco perdait 1,71% à 22,46 dollars.

Même l'annonce d'une petite hausse du dividende trimestriel, de 2 cents à 19 cents, n'a pas suffi à satisfaire les investisseurs.

Cisco avait déjà averti qu'un environnement économique «instable» pesait sur les décisions d'investissements des entreprises.