La Société de transport de New York (NYCTA) a indiqué mardi que Bombardier avait recommencé à lui faire parvenir des voitures de métro, la suspension des livraisons annoncée la semaine dernière ayant été levée.

Mis à jour le 29 janv. 2019
LA PRESSE CANADIENNE

Le patron de la NYCTA, Andy Byford, avait indiqué la semaine dernière que les livraisons de nouvelles voitures étaient suspendues jusqu'à ce que les voitures déjà livrées soient réparées. Il avait alors évoqué des problèmes avec le logiciel du système chauffage, ventilation et climatisation, des ressorts entre les voitures et des portes qui « suintent de pétrole ».

Bombardier a indiqué avoir maintenant livré plus de la moitié des 300 voitures commandées. Ces véhicules sont construits aux installations de l'entreprise à Plattsburgh, dans l'État de New York.

La Metropolitan Transportation Authority (MTA) de l'État a confirmé mardi la reprise des livraisons.

Plus tôt ce mois-ci, les Chemins de fer fédéraux suisses (CFF) ont décidé de ne plus prendre de nouveaux trains de la compagnie établie à Montréal jusqu'à ce que les trains déjà en service soient réparés.

Bombardier est également confrontée à une échéance qui a été repoussée à vendredi pour la livraison des six premiers des 76 véhicules destinés à la ligne de tramway de Crosstown Eglinton à Toronto. Deux voitures sont déjà sur un site de Metrolinx à Toronto, a précisé l'entreprise, tandis qu'une troisième est en route.