Source ID:; App Source:

Embraer: bénéfice net de 110 millions au 3e trimestre

Embraer, troisième fabricant d'avions derrière l'Américain Boeing et... (Photo Roosevelt Cassio, REUTERS)

Agrandir

Embraer, troisième fabricant d'avions derrière l'Américain Boeing et l'Européen Airbus, a reçu commande de 25 appareils commerciaux et 20 jets, contre respectivement 29 et 25 au cours de la même période en 2016.

Photo Roosevelt Cassio, REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
SAO PAULO

L'avionneur brésilien Embraer a dégagé un bénéfice net de 110 millions de dollars au troisième trimestre 2017, contre une perte de 33,7 millions de dollars l'année précédente, en ligne avec la reprise observée à travers les résultats tout au long de l'année 2017.

Les revenus de la compagnie se sont élevés à 1,310 milliard de dollars au troisième trimestre, soit une baisse annuelle de 13,5% par rapport aux 1,514 milliard de la période correspondante de 2016, en raison d'«une baisse de commandes dans le segment des avions commerciaux et jets privés, en même temps qu'une baisse de 12% dans la fabrication dans les segments de la défense et de la sécurité».

Au troisième trimestre, Embraer, troisième fabricant d'avions derrière l'Américain Boeing et l'Européen Airbus a reçu commande de 25 appareils commerciaux et 20 jets, contre respectivement 29 et 25 au cours de la même période en 2016.

L'Ebitda -bénéfices avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissements - s'est élevé à 139,8 millions de dollars contre 254,8 millions au troisième trimestre de 2016.

La majeure partie des bénéfices de la compagnie ont été réalisés dans le secteur de l'aviation commerciale avec 846,1 millions de dollars, représentant 64,6% de la facturation totale nette. Arrivent en deuxième position les jets privés qui au deuxième trimestre ont compté pour 20,3% des revenus, alors que le secteur de la défense a représenté 14,5% du total.

Embraer fait état d'un carnet de commandes de 18,8 milliards de dollars à la fin du troisième trimestre, soit une hausse de 300 millons par rapport au deuxième trimestre.

En 2016, Embraer a lancé un programme de réduction de coûts et mis en oeuvre un plan de départs volontaires pour ajuster son budget dans tous les secteurs afin d'améliorer sa marge cette année.

La société estime que 2018 sera «une année de transition en raison de l'entrée en service du premier modèle E2, en même temps que les E190 et E2, avec un marché imprévisible pour les jets privés et les avions de défense».




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer