Source ID:dbe99f27-25cd-49bd-945d-0cbb466f1048; App Source:alfamedia

Siemens ouvre la porte à une fusion avec Bombardier

«Il est évident qu'il y a un processus... (PHOTO David Paul Morris, Archives Bloomberg)

Agrandir

«Il est évident qu'il y a un processus de consolidation [de l'industrie] en cours», a déclaré le chef de la direction financière de Siemens, Ralf Thomas, à Bloomberg TV.

PHOTO David Paul Morris, Archives Bloomberg

Sylvain Larocque
La Presse

Le chef de la direction financière de Siemens, Ralf Thomas, n'a pas voulu commenter directement, hier, les rumeurs d'un regroupement des activités ferroviaires du conglomérat allemand avec celles de Bombardier.

Il a toutefois prévenu que, dans le cas d'un accord, les autorités réglementaires occidentales devront tenir compte de la naissance du géant chinois CRRC, en 2015.

«Il est évident qu'il y a un processus de consolidation [de l'industrie] en cours, a-t-il déclaré à Bloomberg TV. [...] Je crois que les autorités antitrust devraient examiner le contexte mondial au moment de se pencher sur les questions qui se présentent.»

De son côté, le PDG du constructeur français Alstom, Henri Poupart-Lafarge, n'a pas exclu, hier, de participer à la consolidation de l'industrie.




À découvrir sur LaPresse.ca

la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer