Bombardier Transport est en attente d'une décision de Québec concernant l'achat d'un minimum de 24 voitures multiniveaux pour le train de banlieue de Montréal, un contrat de 100 millions de dollars approximativement. Ces voitures seraient vraisemblablement assemblées à l'usine de La Pocatière.

Publié le 26 avr. 2016
André Dubuc LA PRESSE

Le fabricant de matériel roulant est le seul soumissionnaire qui a répondu à l'appel d'offres de l'Agence métropolitaine de transport (AMT), qui exige 25 % de contenu canadien. L'appel d'offres précise un minimum de 24 voitures et un maximum de 60.

L'Agence est en train d'analyser la soumission de Bombardier pour vérifier si elle est conforme. Elle prévoit dans son plan triennal d'immobilisations une somme de 103,4 millions pour l'achat de 24 voitures, incluant les frais de gestion et de contingence.

« Ce sont des voitures qui sont faites pour le réseau du Canadien Pacifique [soit les lignes Montréal-Hudson, Montréal-Candiac, Montréal-Saint-Jérôme], dit Fanie Clément St-Pierre, conseillère, relations médias, pour l'AMT. Notre plan est de prendre des voitures 3000 de plus petit gabarit qui sont actuellement sur le réseau CP et d'en transférer une certaine partie sur la ligne Deux-Montagnes. »

Bombardier Transport n'a pas rappelé La Presse.

La ligne de Deux-Montagnes est saturée depuis des années aux heures de pointe. Les voitures à deux niveaux viendraient ajouter de la capacité au plus tôt en 2018. La Caisse de dépôt et placement a présenté, la semaine dernière, un projet de train léger automatisé de 5,5 milliards qui remplacerait le train de banlieue Montréal-Deux-Montagnes en 2020.

Le dossier d'achat des voitures multiniveaux est en cours d'analyse par le ministère des Transports. Une fois le dossier accepté, les premières voitures seraient livrées 24 mois après l'attribution du contrat. Les livraisons s'étireraient sur de six à huit mois.

Ce n'est pas la première fois que Bombardier est seule soumissionnaire pour des voitures multiniveaux destinées à l'AMT. C'était le cas en 2007 quand l'entreprise a obtenu un contrat de 386 millions pour la construction de voitures de la série 3000.

PHOTO Paul Chiasson, La PResse CAnadienne

Philippe Couillard était au Palais des congrès, hier matin, pour prononcer le discours d’ouverture du 5e Forum Innovation d’Aéro Montréal.