L'avionneur Boeing a annoncé jeudi avoir livré 176 appareils à ses clients au premier trimestre, en baisse de 4,35% sur un an.

Publié le 7 avr. 2016
AGENCE FRANCE-PRESSE

Les compagnies aériennes ont pris livraison de 121 avions de la famille 737, le monocouloir vedette du groupe de Chicago. Le 737 représente ainsi près de 69% des livraisons.

Environ 30 exemplaires du 787 «Dreamliner», l'avion de nouvelle génération construit avec une forte proportion de matériaux composites, et 23 unités du 777 ont été livrés aux clients.

Un seul appareil de la famille 747, gros porteur en pleine transition, a été livré ainsi qu'un avion 767, selon un communiqué.

Boeing a livré 184 appareils au premier trimestre 2015 et prévoit d'en livrer entre 740 et 745 cette année, contre 762 sur l'ensemble de l'année dernière.

Les livraisons sont le baromètre le plus scruté par les experts car une compagnie aérienne paie traditionnellement quand elle prend possession de l'appareil. L'impact sur le chiffre d'affaires des constructeurs aéronautiques est donc considérable.

Elles ont en outre pris beaucoup d'importance ces derniers mois parce que Boeing - comme son grand rival Airbus - dispose de carnets de commandes fournis, suscitant des interrogations sur leurs capacités à respecter leur calendrier respectif.

Pour honorer son carnet de commandes garni - 5795 appareils commandés au 31 décembre -, Boeing a augmenté ses cadences de production.

Côté commandes où il est devancé depuis quelque temps par son grand rival européen Airbus, Boeing a enregistré 122 commandes nettes au 5 avril dont près de 90% portant sur des 737 (109 unités).