Source ID:; App Source:

TransForce vend ses activités de gestion des matières résiduelles

Le siège social de Transforce à Montréal... (PHOTO ARCHIVES PC)

Agrandir

Le siège social de Transforce à Montréal

PHOTO ARCHIVES PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Montréal

Le spécialiste montréalais du transport par camion TransForce (T.TFI) s'est entendue avec la torontoise GFL Environmental pour lui vendre ses activités de gestion des matières résiduelles pour 800 millions de dollars.

Dans le cadre de cette opération, la filiale Gestion TFI de TransForce vendra la totalité des actions de Services Matrec et des autres filiales comprises dans le secteur de la gestion des matières résiduelles de TransForce.

La clôture de la transaction devrait avoir lieu le 1er février, sous réserve de certaines conditions usuelles.

L'entente prévoit qu'une tranche de 100 millions de dollars du prix d'achat pourra être acquittée par l'émission à TransForce d'actions de GFL, sous réserve du respect de certaines conditions à la satisfaction de TransForce.

Si TransForce choisit de ne pas être payée au moyen d'actions de GFL, GFL paiera 775 millions à TransForce à la clôture et réglera le solde du prix d'achat au moyen d'un billet à ordre de 25 millions payable quatre ans après la date de clôture et portant intérêt au taux de trois pour cent par année.

Se disant «très heureux» d'avoir conclu cette entente avec GFL, le président et chef de la direction de TransForce, Alain Bédard, a indiqué que la vente devrait permettre à l'entreprise «de réaliser la pleine valeur du secteur de la gestion des matières résiduelles, dont la valeur n'a jamais été pleinement reconnue».




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer