Source ID:; App Source:

Commande de 42 trains Bombardier à Paris

Les Regio 2N commandés comporteront 1746 places assises... (PHOTO FRANCOIS LO PRESTI, AFP)

Agrandir

Les Regio 2N commandés comporteront 1746 places assises et pourront transporter un total de 3120 personnes.

PHOTO FRANCOIS LO PRESTI, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
PARIS

Le Syndicat des transports d'Ile-de-France (Stif) et la SNCF ont commandé 42 trains Regio 2N au constructeur canadien Bombardier, pour 397 millions d'euros, une levée d'options dans le cadre d'un contrat signé en 2010 pour l'ensemble des régions françaises.

«Cette levée d'options s'inscrit dans le cadre du contrat signé en 2010 et représente environ 397 millions d'euros (484 millions de dollars US). Les livraisons commenceront mi-2017 et les trains seront déployés sur la ligne R du réseau SNCF Transilien à partir de la Gare de Lyon», a détaillé Bombardier dans un communiqué de presse diffusé lundi.

Le contrat-cadre signé en 2010 avec la SNCF, pour le compte des régions françaises, prévoyait la conception et la fabrication d'un maximum de 860 Regio 2N, des automotrices à deux niveaux, pour un montant total d'environ 8 milliards d'euros. À ce jour, et en comptant la commande du Stif, 201 trains ont été commandés, par 10 régions.

Il s'agit de la première commande de Regio 2N pour la région Ile-de-France, qui avait déjà commandé à Bombardier des trains Francilien, entrés en service en décembre 2009 et qui circulent sur quatre lignes.

Les Regio 2N commandés par le Stif et la SNCF comporteront 1746 places assises et pourront transporter un total de 3120 personnes.

Bombardier précise que la largeur des portes (1,6 mètre) et des couloirs (2,3 m) «faciliteront le flux de passagers entrant et sortant du train pour des temps d'arrêt en station optimisés». De plus, «la gestion des alarmes voyageurs et des automatismes de portes, solution dédiée à l'exploitation en Ile-de-France et éprouvée sur la flotte de trains Francilien, contribuera également à la ponctualité du service».

La consommation électrique de ces trains est en baisse de près de 20 % par passager, souligne en outre le constructeur.

Bombardier est également le constructeur de l'Autorail Grande Capacité (AGC), un TER livré à 700 exemplaires aux 21 régions françaises. Les Regio 2N, Francilien et AGC sont fabriqués sur le site de Bombardier à Crespin (Nord), qui emploie 2000 salariés dont 500 ingénieurs et cadres.

La Fédération des industries ferroviaires (FIF) avait récemment alerté les pouvoirs publics, estimant que 10 000 à 15 000 emplois seraient menacés d'ici 2018 par la baisse des commandes. Elle avait, entre autres, précisé que l'usine Bombardier de Crespin «a une charge en chute libre dès fin 2015».




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer