Le transporteur aérien américain Republic Airways a annoncé mercredi le retrait de 31 avions à turbopropulseurs Q400 de Bombardier (T.BBD.B) de sa flotte et l'achat de 50 jets régionaux E-175 au fabricant brésilien Embraer, pour 2,1 milliards $ US.

Mis à jour le 17 sept. 2014
LA PRESSE CANADIENNE

Republic, qui a indiqué que son importante commande d'appareils CSeries ne fait plus partie de ses projets de flotte régionale, a dit que 24 turbopropulseurs seront sous-loués au transporteur britannique Flybe, qui a annulé sa commande de 20 appareils E-175.

Les autres appareils seront vendus, loués ou rendus au bailleur. Les livraisons des nouveaux appareils Embraer de 76 places s'étireront entre juillet 2015 et août 2017.

Les avions seront exploités par la filiale Shuttle America pour le compte du transporteur United Airlines, sous la bannière United Express.

Republic avait acheté 47 appareils E-175 en janvier 2013, dont 34 qui ont déjà été livrés. Republic a aussi 32 options d'achat pour cet avion.

Republic était devenu le premier transporteur américain à utiliser les E-Jets d'Embraer en 2004.