Source ID:; App Source:

Bombardier élargit son entente avec Horizon Air de Seattle

Un Q400 NextGen de Bombardier.... (Photo fournie par Bombardier)

Agrandir

Un Q400 NextGen de Bombardier.

Photo fournie par Bombardier

(Farnborough) Bombardier Aéronautique (T.BBD.B) prolonge son entente avec Horizon Air Industries de Seattle, alors que le transporteur a fait une commande ferme d'un biturbopropulseur de ligne Q400 NextGen, évalué à 32,6 millions de dollars US, et signé un accord important de maintenance sur cinq ans.

Bombardier a annoncé une petite récolte pour son appareil turbopropulsé Q400 mardi matin au Salon aéronautique de Farnborough.

Horizon Air a placé une commande ferme pour un appareil Q400, d'une valeur de 32,6 millions US au prix courant. Le transporteur de l'ouest américain, est le plus important exploitant du Q400 dans le monde avec 52 appareils.

Bombardier a également annoncé la signature d'une lettre d'entente avec Falcon Aviation Services, d'Abu Dhabi, portant sur cinq appareils Q400. Il s'agit de la même entreprise qui a placé une commande ferme pour deux appareils de la CSeries lundi.

La récolte de Bombardier dans le domaine des avions turbopropulsés semble mince si on la compare à celle de son concurrent dans le même secteur, ATR. Le constructeur européen a annoncé lundi une commande ferme portant sur 25 appareils, assortie d'options sur 50 avions supplémentaires.

Bombardier a toutefois profité de sa conférence de presse mardi matin pour faire valoir la flexibilité du Q400: une version à haute densité, capable de transporter 86 passagers, a effectué un premier vol samedi dernier. Dans une configuration régulière, le Q400 peut transporter autour de 70 passagers.

Depuis quelques années, ATR jongle avec l'idée de lancer une version allongée de son appareil, capable de transporter près de 90, mais elle n'a toujours pas effectué le grand saut. Bombardier a aussi étudié la question, pour finalement opter pour une version haute densité du Q400 actuel, sans avoir à allonger celui-ci.

«C'est le résultat de nos discussions avec nos clients», a déclaré le président de Bombardier Avions commerciaux, Mike Arcamone, dans une entrevue avec La Presse Affaires. Nous avons répondu à la demande du marché.»

Bombardier a aussi annoncé une version «combo» du Q400, capable de transporter des passagers et du fret dans le même appareil.

Le constructeur n'a toujours pas annoncé de nouvelles commandes pour son biréacteur régional CRJ. En début d'après-midi mardi, son concurrent Embraer a annoncé la signature d'une lettre d'entente avec le transporteur brésilien Azul pour l'acquisition de 30 appareils régionaux E195-E2. Cette lettre comprend des droits d'achat sur 20 appareils supplémentaires.

Le gouvernement du Québec a également profité du salon de Farnborough pour annoncer une aide financière à deux entreprises installées au Québec.

La PME Sinters, de Boucherville, a ainsi reçu une subvention de 35 775$ pour l'aider à commercialiser un système de test à l'étranger. Grâce à cette aide, Sinters a pu obtenir un contrat auprès de Rockwell Collins pour la fourniture d'un équipement de test pour un système de divertissement en vol.

«L'aide du gouvernement 'est importante, a expliqué Eric-Hertel Ledoux, le président de Sinters. Nous sommes une petite société, c'est difficile de prendre des risques sur un produit parce que personne ne nous connaît».

Le projet devrait permettre de créer une dizaine d'emplois.

Une subvention d'un million de dollars à la société RTI Claro, de Laval, devrait aussi entraîner la création d'une dizaine d'emplois. RTI Claro mettre en oeuvre un projet d'investissement de 10 millions de dollars pour acquérir l'équipement le plus récent dans le domaine de l'usinage de pièces en titane.

Le vice-président et directeur général de RTI Claro, Christian Sauvé, a aussi affirmé que l'aide gouvernementale avait été essentielle au projet.

«RTI, la société-mère, a des usines partout en Angleterre et aux États-Unis, a-t-il expliqué. Nous étions en compétition à l'interne pour cet investissement. L'aide de Québec était cruciale pour que notre usine demeure la plus performante qui soit.»




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer