American Airlines a tiré plus de 425 millions de la vente de créneaux

Le transporteur aérien American Airlines a tiré plus de 425 millions $ US de la... (Photo: archives Reuters)

Agrandir

Photo: archives Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Associated Press
DALLAS

Le transporteur aérien American Airlines a tiré plus de 425 millions $ US de la vente de droits de décollage et d'atterrissage, ou créneaux, à l'aéroport de LaGuardia, à New York, et à l'aéroport national Reagan, à l'extérieur de Washington.

Le produit de la vente a été rendu public lundi dans des déclarations faites auprès d'un tribunal fédéral par le département de la Justice des États-Unis.

Le département a indiqué que la valeur des créneaux prouvait qu'il avait durement négocié, l'an dernier, lorsqu'il a réglé son action antitrust contre la fusion d'American Airlines et US Airways. Les deux sociétés aériennes ont alors consenti à céder des créneaux à LaGuardia et Reagan, de même que des portes d'embarquement à cinq autres gros aéroports.

Le département a déposé lundi sa réponse aux commentaires publics faits au sujet du règlement. Des groupes de consommateurs, des législateurs, l'aéroport de Detroit et Delta Air Lines avaient formulé des plaintes à la suite du règlement.

Le département a indiqué que la vente par American Airlines de créneaux à LaGuardia aux lignes aériennes Southwest Airlines et Virgin America était complète, tandis que le transfert de créneaux à Reagan aux sociétés Southwest Airlines, JetBlue Airways et Virgin America devrait être complété sous peu. Chacun de ces transporteurs avait annoncé avoir mis la main sur des créneaux, mais les prix de vente n'étaient pas encore connus.

Les droits de décollage et d'atterrissage sont contrôlés par le gouvernement aux aéroports LaGuardia et Kennedy, à New York, à l'aéroport international Liberty de Newark, au New Jersey, et à Reagan, de sorte qu'ils sont convoités lorsqu'ils apparaissent sur le marché. Deux créneaux sont nécessaires pour chaque aller-retour.

Le gouvernement avait exigé d'American Airlines qu'il cède ses droits sur 52 allers-retours à Reagan et 17 à LaGuardia, en plus de deux portes d'embarquement aux aéroports de Los Angeles, Chicago, Boston, Miami et Dallas.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer