Source ID:500267; App Source:cedromItem

AV&R: «le pied sur l'accélérateur de la croissance»

Le nouveau président d'AV&R, Jean-François Dupont.... (Photo Alain Roberge, Archives La Presse)

Agrandir

Le nouveau président d'AV&R, Jean-François Dupont.

Photo Alain Roberge, Archives La Presse

Maintenant qu'AV&R a complété sa fusion avec IMAC Automatisation, elle entend accentuer sa présence sur la scène internationale.

«Nous sommes vraiment excités, a lancé le nouveau président d'AV&R, Jean-François Dupont, en entrevue téléphonique hier. Enfin, nous allons lâcher la paperasse. Tout le monde a hâte de mettre ensemble l'expertise des deux groupes.»

AV&R Vision&Robotique, une entreprise située dans le Vieux-Montréal, est spécialisée dans la vision artificielle et la robotique pour l'industrie aéronautique. Pour sa part, IMAC Automatisation, de Saint-Bruno, est spécialisée dans l'automatisation industrielle et les équipements de moulage sous pression.

La conclusion de la transaction, annoncée en juin dernier, a pris plus de temps que prévu. Les parties ont signé les derniers documents vendredi dernier.

«Au début, on pensait davantage à une acquisition, mais Carl Thibault et Sylvain Rodier [les dirigeants d'IMAC] ont été emballés par notre plan stratégique et ont décidé d'embarquer avec nous, a raconté M. Dupont. Ça a changé un peu le plan, mais finalement, c'est une excellente chose pour nous. Nous ajoutons de l'expérience et de la profondeur à l'équipe d'actionnaires et de dirigeants.»

M. Dupont, qui était cofondateur et chef de l'exploitation d'AV&R Vision&Robotique, devient président de la nouvelle entité. L'ancien président, Eric Beauregard, quitte son poste mais demeure administrateur de la société.

«C'était planifié depuis longtemps, a affirmé M. Dupont. Eric, c'est un gars de mandats. Une fois qu'il l'a accompli, il regarde ailleurs.»

Fondaction, le fonds de travailleurs de la CSN, est un partenaire d'AV&R depuis 2006. L'autre grand fonds de travailleurs, le Fonds de solidarité FTQ, a participé financièrement à la transaction.

«Ils y croyaient, a soutenu M. Dupont. Ils voyaient le potentiel de croissance, surtout à l'international.»

AV&R a déjà vendu de l'équipement automatisé dans 12 pays. La fusion avec IMAC lui permettra d'élargir son offre d'équipements.

Un mandat clair

«Éventuellement, ça pourrait aller jusqu'à des lignes complètes de production», a indiqué M. Dupont.

Il a ajouté que le conseil d'administration avait donné un mandat clair à l'équipe de direction. «Il faut mettre le pied sur l'accélérateur de la croissance.»

AV&R entend notamment ouvrir des bureaux de vente et de soutien aux États-Unis, en Europe et en Asie.

«Quand les clients cherchent de l'innovation, ils acceptent d'aller à l'étranger, mais une fois qu'ils l'ont en main, ils veulent avoir un support local», a déclaré M. Dupont.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer