Estonian Air a décidé de remplacer ses biréacteurs régionaux CRJ de Bombardier (T.BBD.B) par des appareils d'Embraer.

Mis à jour le 28 févr. 2012
Marie Tison LA PRESSE

«Nous sommes un peu intrigués, étonnés par cette décision, a indiqué le porte-parole de Bombardier Avions commerciaux, Marc Duchesne, en entrevue téléphonique avec La Presse Affaires. Les appareils CRJ ont une meilleure performance que les appareils d'Embraer, de meilleurs coûts d'exploitation et une plus grande fiabilité.»

Estonian Air a récemment pris livraison de trois biréacteurs CRJ900 de Bombardier. Or, la compagnie vient d'annoncer qu'elle se départira de ces appareils. Elle fera l'acquisition de quatre biréacteurs régionaux d'Embraer et louera huit appareils supplémentaires.

«Nous avons choisi les E-Jets d'Embraer pour remplacer notre flotte de Boeing 737 et de CRJ parce que le fait d'avoir une seule famille d'appareils nous donne la flexibilité nécessaire pour poursuivre nos objectifs de modernisation et d'expansion de la flotte», a déclaré le président d'Estonian Air, Tero Taskila, par voie de communiqué.

Il a ajouté qu'Estonian Air s'intéressait à la décision d'Embraer de lancer une nouvelle génération d'E-Jets, dotés de nouveaux moteurs.

L'action de Bombardier a grimpé de 2 cents, à 4,83$, hier à la Bourse de Toronto.