Le constructeur aéronautique EADS (European Aeronautic Defence and Space Company) renforce sa présence dans la maintenance d'hélicoptères avec l'acquisition, via sa filiale Eurocopter, de l'entreprise canadienne Vector Aerospace (T.RNO) pour 625 millions de dollars canadiens.

Publié le 28 mars 2011
Elodie Mazein AGENCE FRANCE-PRESSE

«C'est l'acquisition la plus significative d'EADS depuis sa création. Vector est très complémentaire d'Eurocopter», spécialisé dans la construction d'hélicoptères, a déclaré à l'AFP le patron d'EADS, Louis Gallois, au sujet de cette opération annoncée lundi.

Vector Aerospace est très présent en «Amérique du Nord, au Royaume-Uni et en Afrique du Sud, et complète le réseau d'Eurocopter» qui est implanté dans 25 pays, en particulier dans les marchés en plein boom d'Asie et d'Amérique latine.

EADS compte payer en numéraire cette acquisition qui aura un effet «relutif» sur ses comptes, a indiqué M. Gallois, sans toutefois souhaiter donner d'horizon.

Les deux groupes avaient annoncé jeudi dernier dans des communiqués distincts être entrés en discussions «exclusives» en vue d'une possible acquisition.

L'opération se fera sous forme d'OPA, car Vector Aerospace est coté à la Bourse de Toronto. EADS offre 13$ par action, soit une prime de 15% par rapport à la clôture du titre vendredi.

La prime s'élève même à 80% par rapport au cours du 2 décembre 2010, à la veille de l'annonce par Vector de l'engagement d'une réflexion sur sa stratégie pour renforcer la valeur du titre pour ses actionnaires.

«Le conseil d'administration de Vector Aerospace (...) a approuvé à l'unanimité l'offre (d'Eurocopter) et a considéré qu'il est dans le meilleur intérêt de Vector Aerospace que cette offre soit menée à bien», ont précisé lundi les protagonistes dans un communiqué commun.

Des actionnaires représentant environ 60% du capital de l'entreprise canadienne se sont déjà engagés de manière irrévocable à apporter leurs titres à l'OPA, a poursuivi le communiqué, précisant que le seuil pour finaliser l'offre était de 66%.

Si Vector Aerospace devait faire marche arrière, elle devrait compenser Eurocopter à hauteur de 12,5 millions. L'accord prévoit également qu'en cas d'offre concurrente visant Vector Aerospace, Eurocopter pourrait revoir le niveau de la sienne.

Vector Aerospace, qui emploie 2500 personnes, a réalisé en 2010 un chiffre d'affaires de 545 millions, soit environ un quart du chiffre d'affaires d'Eurocopter dans la maintenance et l'entretien.

Au 31 décembre 2010, l'endettement net de l'entreprise canadienne était de 3,1 millions.

EADS, maison mère d'Airbus, a souvent manifesté son intention de réaliser des acquisitions, en particulier aux États-Unis, dans les domaines de la défense, de la sécurité et des services.

EADS dispose d'une trésorerie nette record de 11,9 milliards d'euros (16,3 milliards CAN). «Cela laisse de la place pour une opération stratégique», avait estimé début mars le directeur financier Hans-Peter Ring, lors de la publication des résultats annuels du groupe.