Le titre d'Air Canada a marqué une légère baisse jeudi à la Bourse de Toronto au lendemain d'une révision en baisse de ses prévisions de croissance et de la suppression de certaines liaisons en raison des prix du carburant en hausse.

Mis à jour le 17 mars 2011
AGENCE FRANCE-PRESSE

L'action de la compagnie aérienne cotait 2,71 dollars canadiens en matinée le marché boursier torontois, soit une baisse de 0,37%.

Mercredi, Air Canada a revu en baisse la croissance de la capacité de son réseau en 2011, la ramenant dans une fourchette de 4,5% à 5,5%, contre 5,5% à 6,5% annoncés le 10 février dernier.

Le transporteur a annoncé aussi l'interruption à partir du 1er mai de liaisons nord-américaines qui ne sont plus rentables: Ottawa-Thunder Bay, Ottawa-Washington Dulles, Montréal-Washington Dulles, Calgary-Chicago, Calgary-San Francisco et Calgary-London (Ontario).

Des diminutions de fréquences de vols et des remplacements d'appareils par d'autres plus petits sont également prévus.

«Air Canada a augmenté ses tarifs de base et les suppléments carburant dans les divers marchés au cas par cas, et continuera de les ajuster en fonction de l'évolution des conditions, dont les prix du carburant. Elle ajustera également sa capacité, selon les besoins», précise un communiqué.