Il n'y aura pas de mises à pied chez Bombardier à Mirabel cette année.

Marie Tison LA PRESSE

Le président de Bombardier Aéronautique, Guy Hachey, a profité d'une entrevue avec La Presse Affaires dimanche à Londres, à la veille de l'ouverture du Salon aéronautique de Farnborough, pour rassurer ses employés.

«Nous avons envisagé une possible réduction de la cadence de production des biréacteurs régionaux cet automne, a-t-il déclaré. Heureusement, ce ne sera pas le cas.»

Il y a quelques mois, la société Pluna Lineas Aéreas, de l'Uruguay, a commandé trois appareils CRJ900. Et il y a deux semaines, Lufthansa a commandé huit appareils CRJ900, exerçant ainsi une option prévue à un contrat précédent.

«Ces 11 appareils ont permis de diminuer la pression», a déclaré M. Hachey.

Il a toutefois indiqué qu'il restait encore quelques «trous» dans les plans de livraison pour l'année prochaine, et qu'il faudra donc, à la fin de cette année, réévaluer la possibilité d'une diminution de cadence.

«Il faut continuer le travail (de vente), le carnet est encore mince, mais ces dernières commandes nous donnent un répit», a indiqué M. Hachey.