Le port de Montréal, tous trafics confondus, a subi une baisse de son volume manutentionné de 12% l'an dernier par rapport à 2008, pour atteindre 24,5 millions de tonnes, selon les chiffres publiés vendredi par l'Administration portuaire de Montréal.

LA PRESSE CANADIENNE

Le volume de marchandises conteneurisées a, pour sa part, enregistré une décroissance de 15,4% pour totaliser près de 11,3 millions de tonnes. En nombre de conteneurs EVP (équivalent vingt pieds) pleins et vides, la baisse a atteint 15,3% pour totaliser un peu plus de 1,2 million de EVP.

Le volume de marchandises en vrac a connu un recul de 8,7% pour atteindre un peu plus de 13 millions de tonnes.

À travers ses baisses d'ensemble, le port de Montréal a enregistré des gains pour certains de ses trafics en 2009.

Ainsi, le trafic de conteneurs avec la Méditerranée a connu une croissance de 5,5% en nombre de conteneurs EVP pleins. Le trafic maritime céréalier a également enregistré une hausse, soit de 14,7% par rapport à l'année précédente.

L'achalandage global du terminal céréalier (bateaux, trains et camions) en 2009 a totalisé 2,4 millions de tonnes, soit une augmentation de 4,4%. Aussi, les volumes de produits pétroliers sont restés sensiblement les mêmes avec une augmentation de 0,4%.

L'Administration portuaire de Montréal a indiqué que la diversification des marchés du port a limité l'impact de la crise économique mondiale sur les résultats de 2009 et met celui-ci en bonne position pour bénéficier de la reprise.