Source ID:; App Source:

Contrat parisien pour Alstom et Bombardier

(Montréal) La Régie autonome des transports parisiens (RATP) accordera à Alstom et Bombardier Transport un important contrat de 1,2 milliard US pour la fourniture de 60 rames de trains à deux étages.

C'est toutefois Alstom qui recevra la part du lion de ce contrat, soit 850 millions US. L'entreprise française fabriquera les bogies, les moteurs de traction, les alternateurs, les commandes, les blocs électriques ainsi que la première et la dernière voiture de chaque rame de cinq voitures.

 

Bombardier (T.BBD.B) fabriquera les trois voitures intermédiaires à son usine de Crespin, ce qui lui permettra d'enregistrer des revenus de 368 millions US, soit 454 millions CAN.

Le contrat est particulièrement prometteur puisqu'il comporte des options pour des rames supplémentaires. La valeur totale du contrat pourrait atteindre à terme 3,3 milliards US, dont près de 1 milliard US pour Bombardier Transport (1,2 milliard CAN).

«C'est une bonne nouvelle», a lancé le porte-parole de Bombardier Transport, Talal Zouaoui.

Il a toutefois rappelé que la RATP avait annoncé son intention d'accorder le contrat au consortium Alstom-Bombardier, mais que celui-ci n'était pas encore signé.

Les rames circuleront sur les voies du RER A et permettront d'augmenter de façon significative sa capacité. Chaque rame pourra transporter 1725 passagers à une vitesse maximale de 120 kilomètres à l'heure.

La première rame devrait être livrée dès la fin de 2010.

«Il faut se féliciter de ce que l'élaboration technique de la commande de la RATP, et la réponse du consortium d'industriels, depuis la décision de l'État en mai 2008 de moderniser cette ligne, permettent une mise en service en 2011, soit un délai extrêmement bref pour un investissement de cette importance», a fait savoir la RATP par voie de communiqué.

Alstom et Bombardier ont souvent conclu des partenariats pour obtenir d'importants contrats. Bombardier a ainsi rappelé qu'entre 1990 et 2000, ce même consortium avait fabriqué un grand nombre de trains de banlieue qui constituent la base des nouvelles rames proposées à la RATP.

Alstom et Bombardier se sont également associées pour fabriquer les nouvelles voitures du métro de Montréal.

L'action de catégorie B de Bombardier a perdu 1 cent pour clôturer à 3,40$ à la Bourse de Toronto hier.

 




la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer