Les compagnies aériennes devraient essuyer des pertes de 4,7 milliards de dollars US en 2009, a annoncé mardi l'Association internationale du transport aérien (IATA).

AGENCE FRANCE-PRESSE

L'association qui représente 230 compagnies, soit 93% du trafic aérien international à l'exclusion des compagnies à bas prix, revoit ainsi à la baisse de précédentes prévisions.Elle tablait jusqu'ici sur des pertes de 2,5 milliards.

«2009 va être l'année la plus dure que les compagnies aériennes ont connue jusqu'ici», a estimé le président de IATA, Giovanni Bisignani, lors d'une conférence de presse à Genève.

Cette année, le trafic fret devrait dégringoler de 13% comparé à l'an passé, victime de la chute du commerce mondial, selon IATA. Le trafic de passagers devrait, lui, baisser de 5,7%.

«La profonde récession conduit à une forte baisse du chiffre d'affaires», a remarqué l'association. Le chiffre d'affaires des compagnies aériennes devrait reculer de 12% à 467 milliards.

En 2008, les transporteurs ont perdu 8,5 milliards, la moitié des pertes ayant été enregistrées au dernier trimestre selon IATA.

Chute attendue des livraisons

L'association souligne aussi qu'elle s'attend à une «grande baisse» des livraisons pour les avionneurs Airbus et Boeing ces prochaines années.

Les deux constructeurs d'avions de plus de 100 places devraient souffrir de la crise affectant les compagnies aériennes, leurs clients, victimes de la baisse du trafic, a estimé Giovanni Bisignani.

D'autant plus que la crise du crédit ne facilite pas l'achat d'avions, dont le prix oscille entre 50 et 325 millions.