Source ID:; App Source:

Banque Nationale: 267 millions de pertes dans ses prêts pétroliers

En Bourse, la première réaction des investisseurs est... (Photo Sarah Mongeau-Birkett, Archives La Presse)

Agrandir

En Bourse, la première réaction des investisseurs est plutôt négative. Les actions de la Nationale reculaient de 1,5% dès la première demi-heure de transactions à la Bourse de Toronto. Depuis lundi, dans la crainte d'une telle annonce, les actions de la Nationale ont reculé de 7%.

Photo Sarah Mongeau-Birkett, Archives La Presse

Ce que les actionnaires de la Banque Nationale appréhendaient depuis quelque temps leur tombe dessus ce matin.

L'avalanche de mauvais résultats des clients de la banque dans l'industrie pétrolière et gazière la force à inscrire des provisions pour pertes sur prêts qui totaliseront au moins 267 millions dans ses prochains résultats, en montant avant impôts.

L'ampleur de ces provisions est telle qu'elle devrait retrancher au moins 54 cents au prochain bénéfice par action de la banque. Ces provisions affecteront le ratio de capitalisation de la banque, par une réduction de l'ordre de 16 points de base. (0,16 point de pourcentage)

En Bourse, la première réaction des investisseurs est plutôt négative. Les actions de la Nationale reculaient de 1,5% dès la première demi-heure de transactions à la Bourse de Toronto. Depuis lundi, dans la crainte d'une telle annonce, les actions de la Nationale ont reculé de 7%.

Du côté des analystes, les premiers commentaires consistent à critiquer vivement la manière de la Banque Nationale de calculer et de divulguer ces provisions pour pertes. D'autant, disent-ils, que ses dirigeants soutenaient depuis quelques trimestres que ces pertes appréhendées dans le secteur pétrolier demeuraient «gérables».




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer