La firme montréalaise Fiera Capital (T.FSZ) a encore augmenté ses résultats d'exploitation au deuxième trimestre, en suivi de sa croissance rapide par acquisitions et par ajout de clients-investisseurs.

Mis à jour le 14 août 2013
Martin Vallières LA PRESSE

Les revenus et le bénéfice d'exploitation se sont inscrits en hausse de 26% et de 15% en 1 an, respectivement. Quant à l'actif sous gestion, rendu à 65 milliards, il s'affiche en hausse de 19% par rapport à l'an dernier.

Motivé par ces résultats, le conseil d'administration de Fiera Capital a bonifié de 11% le dividende trimestriel versé aux actionnaires (de 9 à 10 cents par action). C'est la seconde hausse de dividende en 6 mois, d'une taille combinée de 25%.

Le titre en hausse

En Bourse, les investisseurs ont apprécié. Ils ont poussé les actions de Fiera en hausse de 4,6%, à 12,20$, hier, à quelques dizaines de cents du record de 12,60$ atteint il y a un mois.

Avec cette cote de ses actions, Fiera Capital affiche une capitalisation boursière tout juste au-delà des 690 millions, selon l'agence financière Bloomberg. Une telle valeur place Fiera Capital dans le top 5 des firmes canadiennes de gestion de placement à capital ouvert.

Le président du conseil et chef de la direction de Fiera, Jean-Guy Desjardins, a tenu à le souligner, hier, dans ses commentaires accompagnant les résultats trimestriels de la firme qu'il a lancée il y a dix ans lors d'un premier partenariat d'acquisition avec le Mouvement Desjardins.

«Les solides résultats financiers du deuxième trimestre sont le reflet du potentiel de nos acquisitions, selon M. Desjardins. Grâce à notre stratégie de croissance, Fiera a été en mesure de générer substantiellement de valeur pour ses actionnaires et ses clients.»

Avec plusieurs acquisitions au Canada, Fiera Capital dirige désormais ses ambitions d'expansion à l'échelle continentale. «Nous poursuivons notre stratégie d'expansion nord-américaine. Grâce à nos atouts [gestion, rendement], nous serons en mesure de réussir dans ce marché", a indiqué Jean-Guy Desjardins.

Lors de l'assemblée des actionnaires, le 23 mai dernier, le président de Fiera Capital avait rehaussé substantiellement de 100 à 150 milliards l'objectif d'actif sous gestion à atteindre dans 5 ans.

Actif sous gestion : 65 milliards (" 19 % en un an)

Revenus d'honoraires : 33,1 millions (" 26 %)

Bénéfice d'exploitation : 12 millions (" 15 %)

Bénéfice net ajusté par action : 16 cents (" 23 %)

Cote en Bourse (13 août) : 12,20 $ (" 63 %)

Capitalisation boursière : 693 millions

Sources : Fiera Capital, Bloomberg