La banque d'affaires américaine Goldman Sachs (GS) a publié mercredi des résultats pour 2011 et le quatrième trimestre en forte baisse en raison d'une moindre activité des investisseurs, en deçà des prévisions pour l'année, mais meilleurs qu'attendu sur le trimestre.

Publié le 18 janv. 2012
AGENCE FRANCE-PRESSE

Pour l'ensemble de l'année 2011, la banque a dégagé un bénéfice net part du groupe de 2,5 milliards de dollars, en baisse de 67% sur un an. Par action, cela représente 4,51 dollars là où les analystes tablaient sur 4,84 dollars.

Le chiffre d'affaires est ressorti à 28,81 milliards de dollars, en baisse de 26% sur un an et également moins bon que les 30,11 milliards attendus en moyenne par les analystes.

Sur le seul quatrième trimestre, le bénéfice net chute de 56% par rapport à la même période de 2011, à 978 millions de dollars, soit 1,84 dollar par action, un résultat supérieur aux attentes des analystes qui tablaient sur 1,24 dollar.

«L'année passée a été dominée par les inquiétudes macroéconomiques qui ont nui de manière importante à l'appétit de nos clients pour le risque et les transactions», a commenté le PDG, Lloyd Blankfein, cité dans un communiqué.

«Bien que nos résultats aient baissé en conséquence, je suis heureux que la banque ait maintenu sa position de leader du secteur dans toutes ses activités dans le monde tout en gérant avec prudence son risque, ses dépenses et ses capitaux», a-t-il ajouté.

«Au fil de la reprise de l'économie et des marchés, et nous voyons des signes encourageants en ce sens, Goldman Sachs sera très bien positionné pour générer une bonne performance pour ses clients et ses actionnaires», a-t-il conclu.

L'action était en hausse de 1,86% à 99,50 dollars vers 8h30 lors des échanges électroniques précédant l'ouverture de la séance officielle.